Willy BOUCENNA découvre sa voiture

Programme chargé pour le deuxième jour du kid dans monde de la NASCAR : obtention de la licence NASCAR, premier contact avec sa monture et présentation de l’équipe et de son équipier du week-end, un certain … Joey Logano, pilote professionnel de Sprint cup de la célèbre N°20 Home Depot.

Jeudi 28/01/2010 – 8H00 – Irwindale – ciel dégagé, 18° – Willy BOUCENNA obtient sa licence NASCAR.

Jeudi 28/01/2010 – 10H00 – Irwindale – grand soleil, 22° – Willy rencontre tous les membres du team qui prendront soin de sa N° 91, un monstre NASCAR de 600 ch : près de 15 personnes dont Mike, Sally, JJ … et Bo, son spotter. Willy regrette déjà d’avoir séché quelques cours d’anglais mais Jerome et Anne GALPIN sont là pour assurer les communications. Le contact est facile et l’ambiance très cool. Tous sont là pour l’épauler et les conseils de manquent pas pour le jeune Frenchie.

Jeudi 28/01/2010 – 12H00 – Irwindale – grand soleil, 22° – Début des vérifications techniques : gabarit des éléments châssis, pesée et autres contrôles. Il faudra d’ailleurs quelques coups de marteau pour aider le pare-choc arrière à rentrer dans les formes. Au fil des rencontres, Andrew Ranger Champion de NASCAR Canadienne, Joey Logano, Willy découvre des pilotes détendus et conviviaux. Une attitude qui sera vite oubliée une fois entrés dans l’arène.

Jeudi 28/01/2010 – 16H00 – Irwindale – grand soleil, 22° – La N°91 est maintenant aux couleurs des RACECAR Series qui ont permis à Willy d’être présent sur l’épreuve. C’est l’heure du cours de spotting : relié par radio au pilote et situé au point le plus haut de la tribune le spotter est les yeux du pilote dans une voiture offrant très peu de visibilité. « inside, outside, caution, five wide … » autant d’indications indispensables pour naviguer sur la piste et rester loin des problèmes.

Jeudi 28/01/2010 – 17H00 – Irwindale – grand soleil, 22° – Tout est maintenant en place et la N°91 et son pilote sont parés pour affronter une énorme journée de vendredi comprenant 2 séances d’essais, les qualifications et peut être une course « last chance » en espérant se qualifier pour la grande course de samedi.

risus ut pulvinar adipiscing accumsan felis Praesent elit. massa sem, nec