Rolex 24 at Daytona : la course en direct

Merci à tous de nous avoir suivi durant cette édition 2010 des Rolex 24.

Top-5 en Daytona Prototype :

1 – Porsche Reiley n°9 – Action Express Racing – Joao Barbosa, Mike Rockenfeller, Ryan Dalziel et Terry Borcheller ;

2 – BMW Reiley n°01 – Chip Ganassi Racing with Felix Sabates – Max Papis, Scott Pruett, Memo Rojas et Justin Wilson ;

3 – BMW Reiley n°95 – Crown Royal/NPN Racing – Christophe Bouchut, Ryan Hunter-Reay, Lucas Luhr, Scott Tucker, et Richard Westbrook ;

4 – Ford Lola n°75 – Krohn Racing – Colin Braun, Ricardo Zonta, Nic Jonsson et Tracy Krohn ;

5 – Ford Riley n°60 – Michael Shank Racing – Burt Frisselle, Ozz Negri, John Pew, et Mark Wilkins.

Top-5 en Grand Touring (GT) :

1 – Mazda RX-8 n°70 – Speed Source – Jonathan Bomarito, Nick Ham, David Haskell, Plantation et Sylvain Tremblay ;

2 – Porsche GT3 n°67 – TRG/ Flying Lizard Motorsports – Jorg Bergmeister, Patrick Long, Seth Neiman et Johannes van Overbeek ;

3 – Porsche GT3 n°66 – TRG – Ted Ballou, Kelly Collins, Patrick Flanagan, Wolf Henzler et Andy Lally ;

4 – Camaro GT.R n°57 – Stevenson Motorsports – Andrew Davis, Robin Liddell et Jan Magnussen ;

5 – Porsche GT3 – Magnus Racing – Jeroen Bleekemolen, Richard Lietz, John Potter et Craig Stanton.

755ème tour : VICTOIRE de la Porsche Reiley n°9 ! Joao Barbosa, Mike Rockenfeller, Ryan Dalziel et Terry Borcheller remporte l’édition 2010 des Rolex 24.

En GT c’est la Porsche GT3 n°70 qui s’impose avec Jonathan Bomarito, Nick Ham, David Haskell, Plantation et Sylvain Tremblay.

754ème tour : drapeau blanc synonyme de dernier tour pour la Porsche Riley n°9.

753ème tour : Ryan Hunter-Reay part à la faute dans le virage n°1, sans conséquence, il repart.

750ème tour : il reste moins de cinq minutes de course et cela fait plus de quatre heures qu’il n’y a pas eu de neutralisation.

748ème tour : il reste dix minutes de course et l’écart entre les deux leaders est de 52,833 secondes à l’avantage de Joao Barbosa.

744ème tour : un quart d’heure de course avant l’arrivée. Porsche pourrait conserver son titre acquis en 2009 avec la Brumos Racing. La dernière fois que le constructeur allemand a remporté les Rolex 24 deux fois consécutivement, c’était en 1986 et 1987.

737ème tour : Paul Dalla Lana sort large dans le virage n°1. La BMW M6 n°94 peut reprendre la piste sans soucis particulier.

736ème tour : l’écart entre Joao Barbosa et Scott Pruett se stabilise aux alentours des 55 secondes. Sans une neutralisation ou un problème pour la Porsche Reiley n°9, cela s’annonce compliqué pour Pruett.

728ème tour : Ricardo Zonta est maintenant en quatrième position suite à l’abandon d’A.J. Allmendinger il y a plusieurs minutes de cela.

727ème tour : Joao Barbosa s’arrête pour son dernier arrêt. Aucun problème à signaler.

723ème tour : Scott Pruett s’arrête aux stands, pour ce qui pourrait être son dernier arrêt.

Le point après 23 heures de courses :

en Daytona Prototype : Joao Barbosa continue de mener devant Scott Pruett qui est à moins de 55 secondes Les deux hommes ont parcouru 722 tours. Ryan Hunter-Reay sur la n°95 est maintenant sur la dernière marche du podium. Malgré son abandon, A.J. Allmendinger est toujours quatrième mais n’a plus que dix tours d’avance sur Ricardo Zonta, cinquième.

en Grand Touring : Jonathan Bomarito est toujours confortablement en tête avec plus de trois tours d’avance sur Jorge Bergmeister. Wolf Henzler est troisième devant Robin Liddell et Wayne Nonnamaker.

717ème tour : l’écart entre les deux hommes de tête est maintenant de 54 secondes.

710ème tour : Darryl O’Young est victime d’une crevaison sur la Porsche GT3 n°22.

709ème tour : abandon d’A.J. Allmendinger. La Ford Riley n°6 était en troisième position avant de renoncer. La direction de course ne neutralise pas la course.

703ème tour : l’écart entre les deux hommes de tête n’est plus que de 56,508 secondes. Scott Pruett enchaîne les tours rapides.

696ème tour : Mike Rockenfeller s’arrête aux stands pour un ravitaillement complet et laisse sa place à Joao Barbosa, qui terminera l’épreuve.

689ème tour : Justin Wilson s’arrête à son tour pour un ravitaillement complet. C’est Scott Pruett qui reprend le volant.

688ème tour : A.J. Allmendinger s’arrête au stand pour changer de pneumatiques et remettre du carburant.

Le point après 22 heures de courses :

en Daytona Prototype : Mike Rockenfeller continue de mener avec 685 tours parcourus. Justin Wilson est deuxième devant A.J. Allmendinger, Lucas Luhr et Ricardo Zonta.

En Grand Touring (GT) : Nick Ham compte trois tours d’avance sur Jorge Bergmeister, Andy Lally est troisième devant Wayne Nonnamaker et Spencer Pumpelly.

684ème tour : Justin Wilson grignote petit à petit son retard sur Mike Rockenfeller. Il ne compte plus que 75 secondes de retard sur le leader de l’épreuve.

681ème tour : abandon de la Chevrolet Riley n°99.

674ème tour : abandon de la BMW Riley n°55 pilotée alors par Emmanuel Collard connaît un problème mécanique et est contrainte de s’arrêter un poste de commissaires.

671ème tour : abandon confirmé pour la n°71 en GT suite à la casse de la boite de vitesses. Nick Ham compte plus de deux tours d’avance sur Jorge Bergmeister en tête de la catégorie.

670ème tour : Mike Rockenfeller est maintenant en 1’43”.

669ème tour : très prudent sur son tour de remise en piste effectué en plus de 2’01”, Mike Rockenfeller vient de signer un tour en 1’46” soit trois secondes plus lent que Justin Wilson.

667ème tour : l’écurie Ganaissi aurait changé des éléments de suspension sur la n°01 de Justin Wilson. Avec l’arrêt de Rockenfeller il arrive à revenir dans le tour du leader mais à plus d’une minute et trente secondes.

666ème tour : Mike Rockenfeller s’arrête de nouveau pour mettre de l’essence et prendre des pneumatiques neufs.

664ème tour : Romain Dumas se loupe au virage n°7. Justin Wilson ramène la voiture directement dans les garages et c’est Mike Rockenfeller qui reprend la tête. Wilson pourra cependant repartir mais à un tour du leader.

662ème tour : La Chevrolet Camaro n°9è est orpheline de son capot moteur. Gunter Schaldach rentre au ralenti.

656ème tour Justin Wilson s’arrête à son stand pour ravitailler. Il reste au volant de la BMW Riley n°01 et ressort en tête. Il compte moins de dix secondes d’avance sur Mike Rockenfeller.

654ème tour : Sylvain Tremblay, leader de la catégorie GT s’arrête aux stands pour un ravitaillement en carburant et en pneumatiques ; il laisse la place à Nick Ham. Il compte toujours un tour d’avance sur Romain Dumas, son plus proche poursuivant.

18h30 : Hurlay Haywood a officiellement mis un terme à sa carrière en professionnelle.

Le point après 21 heures de course :

En Daytona Prototype, Justin Wilson mène devant Mike Rockenfeller, Michel Valiante, Richard Westbrook et Colin Braun.

En Grand Touring (GT), Sylvain Tremblay mène devant Romain Dumas, Patrick Long, Andy Lally, et Wayne Nonnamaker pour le top-5.

649ème tour : Ryaan Dalziel rentre aux stands et laisse le volant de la Porsche Riley n°9 à Mike Rockenfeller. Justin Wilson n’a pas encore ravitaillé et hérite donc provisoirement de la tête.

634ème tour : en GT, Sylvain Tremblay compte deux tours d’avance sur Romain Dumas et les deux hommes tournent sensiblement dans les mêmes temps, aux alentours des 1’51”.

633ème tour : le leader Ryan Dalziel est le plus rapide en piste. Il compte maintenant 5,3 secondes d’avance sur Justin Wilson et tourne en moyenne deux dixièmes plus vite que ce dernier par tour.

623ème tour: Sylvain Tremblay, en tête de la catégorie GT rentre aux stands pour ravitailler. Romain Dumas n’est plus qu’à un tour derrière.

615ème tour: Raphael Matos est obligé de garer la Porsche Riley n°59 en bord de piste après avoir très certainement cassé son moteur dans la ligne droite arrière. La Brumos Racing ne fera donc pas le doublé des Rolex 24.

599ème tour: Scott Pruett prend l’avantage sur Ryan Dalziel et est maintenant en tête des 24 Heures de Daytona.

Point après 19 heures de course:
Top-5 Daytona Prototype:
Ryan Dalziel, No. 9 Action Express Racing Porsche Riley
Scott Pruett, No. 01 TELMEX BMW Riley
Brian Frisselle, No. 6 Michael Shank Racing Ford Riley
Ryan Hunter-Reay, No. 95 Crown Royal/NPN BMW Riley
Jimmie Johnson, No. 99 GAINSCO Chevy Riley

Top-5 Grand Touring (GT):
Johannes van Overbeek, No. 67 Shoretel Porsche GT3
Sylvain Tremblay, No. 70 Castrol Syntec Mazda RX-8
Romain Dumas, No. 71 TRG Porsche GT3
Mike Borkowski, No. 97 Turner Motorsport BMW M6
Wolf Henzler, No. 66 AXA Porsche GT3

593ème tour: DRAPEAU VERT – Ryan Dalziel (No. 9 Porsche Riley) repart en tête pendant qu’en GT c’est maintenant Johannes van Overbeek qui est en tête de la catégorie GT suite à la panne d’essence de Bobby Labonte qui a laissé son volant à Romain Dumas.

589ème tour: Bobby Labonte (No. 71 Porsche GT3) en tête de la catégorie GT est en panne d’essence dans la ligne droite des stands alors qu’il compte deux tours d’avance sur le deuxième.

587ème tour: DRAPEAU JAUNE – Gros accident entre Bryce Miller et Dion von Moltke à l’entrée du premier virage. Le premier arrive à rejoindre son stand alors que le deuxième est arrêté sur la piste.

583ème tour: Mike Rockenfeller (No. 59 Porsche Riley) abandonne la tête du peloton en rentrant aux stands pour ravitailler. Ryan Dalziel (No. 9 Porsche Riley) occupe maintenant la première place.

562ème tour: AJ Allmendinger (No. 06 Ford Riley) est rentré à son stand au ralenti à cause d’une crevaison provoquée par un contact avec la Porsche GT3 n°22. Il était alors en troisième positions.

530ème tour: Andrew Davis (No. 57 BryanMark Financial/Stevenson Automotive Group Camaro) revient en piste au volant de l’impressionnante Camaro.

529ème tour: La Action Express Racing Porsche Riley n°9 a maintenant mené 140 tours, soit un de plus que le précédant record de cette édition établi en début d’épreuve par la BMW Riley n°02.

Point après 18 heures de course:
Top-5 Daytona Prototype:

* – Mike Rockenfeller, No. 9 Action Express Racing Porsche Riley
* – AJ Allmendinger, No. 6 Michael Shank Racing Ford Riley
* – Max Papis, No. 01 TELMEX BMW Riley
* – Lucas Luhr, No. 95 Crown Royal/NGN Racing BMW Riley
* – Burt Frisselle, No. 60 Crown Royal XR Ford Riley

Top-5 Grand Touring (GT):

* – Timo Bernhard, No. 71 TRG Porsche GT3
* – Jorg Bergmeister, No. 67 ShoreTel/Openwave Porsche GT3
* – Sylvain Tremblay, No. 70 Castrol Syntec Mazda RX-8
* – Anthony Lazzaro, No. 69 FXDD Mazda RX-8
* – Matt Bell, No. 97 Stevenson Automotive Group/LaLa Motorsports Camaro GT.R

518ème tour: Max Papis repasse par les stands et la No. 69 FXDD Mazda RX-8 (Anthony Lazzaro) commence à fumer.

517ème tour: DRAPEAU JAUNE – Seth Thomas (No. 14 Racing 4 Research/Children’s Tumor Foundation Porsche GT3) est parti à la faute dans le virage n°3 et a percuté le mur de pneus.

508ème tour: DRAPEAU VERT – Joao Barbosa (No. 9 Action Express Racing Porsche Riley) est en tête de la course.

506ème tour: Max Papis passe une nouvelle fois par les stands et chute à la troisième place derrière Brian Frisselle (No. 6 Michael Shank Racing Ford Riley).

505ème tour: DRAPEAU JAUNE – Des débris sur la piste.

502ème tour: DRAPEAU VERT – Max Papis (No. 01 TELMEX BMW Riley) a volé le départ et est pénalisé d’un stop-and-go.

498ème tour:Un incendie s’est déclaré sur la No. 88 Orbit Racing Porsche GT3 forçant les officiels à prolonger la neutralisation.

497ème tour: La course est neutralisée. Burt Frisselle (No. 60 Crown Royal XR Ford Riley) a perdu son capot avant sur la piste après un contact avec un vibreur.

491ème tour: Pax Papis est rentré aux stands redonnant ainsi la tête de la course à Joao Barbosa. Derrière Lucas Luhr a repris la quatrième place lorsque John Pew à passé le volant à Burt Frisselle.

490ème tour: Joao Barbosa rentre aux stands pour ravitailler et Max Pais reprend la tête.

482ème tour: Spencer Pumpelly prend la tête de la catégorie GT au volant de la TRG Porsche GT3 n°71 suite à un problème de vibration sur la Camaro n°57.

472ème tour: Richard Westbrook (No. 95 Crown Royal/NGN Racing BMW Riley) prend la quatrième place à (No. 60 Crown Royal XR Ford Riley).

Pour une meilleure lisibilité, le suivi se fera maintenant au tour par tour plutôt qu’au temps.

12h40: Au 467ème tour Barbosa reprend la tête du peloton à Papis.

12h30: Au restart, c’est Joao Barbosa qui pointe en tête au volant de la Action Express Racing
Porsche / Riley n°9, mais Max Papis prend tout de suite l’avantage. Mark Patterson est troisième.

12h20: Drapeau Jaune !

11h00: 140 tours sans neutralisation. C’est ce que les différentes voitures en piste nous font actuellement vivre. Après 415 bouclés sur le Daytona International Speedway, c’est désormais Ryan Dalziel au volant de la n°9 qui est en tête devant Memo Rojas (01) et AJ Allmendinger (6). A noter que Jimmie Johnson a ramené la GAINSCO Chevrolet Riley n°99 à son garage à cause d’un problème de boite de vitesse.

09h30: Mi-Course Après 12 heures et 364 tours pour le leader, le Top-5 est actuellement occupé par Justin Wilson (n°01), Mike Rockenfeller (n°9) à moins de sept secondes derrière, AJ Allmendinger (n°6) à 50 secondes, Mark Wilkins (n°60) à deux tours et enfin Alex Gurney (n°99) à deux tours également.
Au niveau des GT c’est Johannes van Overbeek qui mène au volant de la Porsche GT3 n°67 avec un tour d’avance sur Jan Magnussen (n°57) et sa Camaro GT.R. Timo Bernhard (n°71) est troisième à deux tours.

09h09: Après 352 tours, c’est Justin Wilson qui est en tête de la course au volant de la Chip Ganassi Racing with Felix Sabates BMW / Riley n°01 après avoir remplacé Scott Pruett derrière le volant au 344ème tour.

08h05: Darren Law rentre la Porsche/Riley n°59 dans son garage pour permettre à l’équipe de réparer l’arrière de la voiture.

08h00: Juste après un passage par les stands au 308ème tour, Nic Jönsson au volant de la voiture n°8 a été percuté par un autre Daytona Prototype et a été envoyé dans le mur de pneu du virage n°5.

07h48: Au 303ème tour, Richard Westbrook alors deuxième de la course est rentré à son stand pour laisser le volant à Lucas Luhr, mais sa ceinture de sécurité est restée bloquée et la BMW Riley n°95 a perdu un tour et pointe maintenant à la quatrième place.

07h30 : Après dix heures de courses c’est Ricardo Zonta qui mène avec 297 tours parcourus. Richard Wesbrook est en deuxième position a à peine plus d’une seconde. Darren Law, Scott Pruett et Terry Borcheller complètent le top-5. Brian Frisselle est le dernier dans le tour en sixième position. En GT, Jorg Bergmeister mène avec près de vingt secondes d’avance sur Andrew Davis et sa Chevrolet Camaro n°57.

07h12 : Scott Pruett prend l’avantage sur Terry Borcheller pour la quatrième place.

07h08 : en GT, c’est Jorg Bermeister et sa Porsche GT3 n°67 qui a repris la tête de l’épreuve à Andrew Davis et sa Chevrolet Camaro.

07h05 : Ricardo Zonta récupère la tête au volant de sa Ford Lola n°75 de la Krohn Racing. L’ancien pilote de Formule 1 semble être le pilote le plus en forme de l’équipage.

07h00 : après la douzième neutralisation de la course, c’est Richard Westbrook qui pointe en tête devant Ricard Zonta, Darren La, Terry Borcheller, Scott Pruett et Brian Frisselle. 281 tours ont été couverts par les leaders.

06h30 : après neuf heures de courses, c’est Michel Valiante qui mène avec 270 tours parcourus. Terry Borcheller est deuxième devant Darren Law, Richard Westbrook et Ricardo Zonta. Scott Pruett, sixième est le dernier pilote dans le tour. En GT, c’est la Chevrolet Camaro n°57 qui pointe en tête avec plus d’une minute d’avance sur son plus proche poursuivant, Jorg Bergmeister.

06h15: Abandon de la n°02. Après avoir dominé les huit premières heures de course, la TELMEX/Target Chip Ganassi Racing with Felix Sabates BMW Riley n°02 vient officiellement d’abandonner sur un problème moteur. Scott Dixon (39), Dario Franchitti (53), Juan Pablo Montoya (38) et Jamie McMurray (2) avaient tous menés au moins un tour en totalisant 132 sur les 247 déjà bouclés.

05h38 : Michel Valiante, qui a remplacé A.J. Allmendinger dans la Ford Riley n°6 relance en tête du peloton.

05h25 : nouvelle neutralisation, la Mazda RX-8 n°41 est arrêtée à l’intérieur du virage n°1 du circuit utilisé en NASCAR.

05h15 : Max Angelelli revient en piste avec sa Ford Dallara n°10. Il a passé pas moins de 22 tours dans les garages.

05h13 : après 225 tours, le top-5 en GT reste le même avec deux voitures de la Stevenson Motorsports et deux de la TRG Motorsports.

05h05 : A.J. Allmendinger prend la tête au volant de la Ford Riley n°6. 219 tours ont été parcourus.

04h54 : La Ford Dallara n°10 est de retour dans les garages.

04h42 : Butch Leitzinger prend la tête de l’épreuve sur sa Porsche Riley n°59.

04h31 : Jeff Westphal (BMW M6 n°32) s’est loupé dans le virage n°3. Il a pu repartir sans déclencher de neutralisation, mais la BMW a pris la direction des garages.

04h20 : la barre des deux-cents tours est atteinte en à peine sept heures de course. Il y a eu pas moins de quinze changements de leader.

04h02 : en GT, c’est John Potter au volant de sa Porsche GT3 n°44 qui a signé le meilleur tour en course.

04h00 : Juan Pablo Montoya établit le record du tour sur cette course en 1’42”530. Il possède un peu plus d’une seconde sur A.J. Allmendinger.

03h55 : Après quelques gouttes de pluie, c’est maintenant le vent qui est présent à Daytona.

03h53 : A.J. Allmendinger dépasse Ryan Dalziel dans la ligne droite des stands pour la deuxième place.

03h52 : Juan Pablo Montoya relance en tête devant Ryan Dalziel, A.J. Allmendinger, Sébastien Bourdais, Memo Rojas, Colin Braun et Jimmy Vasser.

03h48 : Robin Liddell s’est arrêté aux stands lors de cette neutralisation sur sa Chevrolet Camaro n°57. C’est Tim George Jr. qui mène la catégorie GT avec sa Porsche GT3 n°71.

03h43 : la BMW Riley n°7 est toujours aux stands et les mécaniciens vérifient la direction du prototype qui semble touchée.

03h40 : Paul Menard rentre aux garages après avoir perdu son capot avant en partant en tête à queue, puis en étant percuté par le n°7. Jimmy Vasser pourra éviter les débris, pas les GT qui arrivaient derrière, d’où une nouvelle neutralisation.

03h32 : lors de la neutralisation, Colin Braun a pris le relais de Krohn dans la n°75. Le pilote de la Roush Fenway Racing en NASCAR Nationwide Series est actuellement neuvième du classement.

03h31 : Lucas Luhr relance en tête devant Juan Pablo Montoya qui passe à l’extérieur du virage n°1. L’ancien pensionnaire de la Formule 1 était à deux doigts de trop anticiper la relance.



03h30 : le quart de la course est atteint. 169 tours ont été bouclés.

03h23 : La n°10 est poussée hors des garages. La réparation aura duré un peu moins d’un quart d’heure et Pedro Lamy se retrouve à six tours des leaders.

03h22 : durant la neutralisation, Memo Rojas passe aux stands afin de faire quelques vérifications sur la BMW Riley.

03h18 : nouvelle neutralisation suite à l’accident de la Pontiac GTO.R n°21 alors pilotée par Jim Bridy. La voiture a tapé dans le virage n°3 et ne peut repartir, car sérieusement endommagée.

03h17 : A.J. Allmendinger vient de prendre l’avantage sur Sébastien Bourdais pour la sixième place dans le tri-ovale. La n°75 a perdu plusieurs places durant ce premier tour.

03h15 : Jimmy Vasser (n°99) relance en tête devant Krohn (n°75), Lucas Luhr et Juan Pablo Montoya.

03h09 : la n°10 dans les garages. En sortant des stands, Pedro Lamy s’est loupé et a tapé le muret extérieur. Il a été contraint de revenir aux stands mais l’équipe lui a signifié d’aller directement aux garages afin de procéder aux réparations.

03h07 : arrêt général des leaders. Sébastien Bourdais s’installe derrière le volant de la n°55, A.J. Allmendinger en fait de même avec la n°6.

03h02 nouvel accident dans l’infield. Emil Assentato sort dans le virage n°3. La Mazda RX-8 n°69 ne pouvant repartir, la course est une nouvelle fois neutralisée.

02h57 : Luke Hines connaît une crevaison à l’avant gauche de sa Porsche GT3 mais peut rentrer aux stands sans créer de neutralisation.

02h52 : le vainqueur de l’Indy 500 en 2000, vient d’établir le meilleur tour en course en 1’43”263 soit 124,086 mph lors du 154ème passage.

02h44 : la pluie vient de faire son retour sur le Daytona International Speedway. La bruine ne semble pour l’instant pas gêner les pilotes.

02h32 : la Mazda RX-8 n°39 se retire suite à des problèmes de moteur.

02h31 : finalement pas de neutralisation. Après cinq heures courses, 143 tours ont été parcourus et neuf pilotes sont dans le tour du leader.

02h29 : Diego Romanini vient de se sortir au volant de la Chevrolet Corvette n°19. La neutralisation semble inéluctable.

02h26 : restart. Durant la neutralisation, Jimmie Johnson a rapporté des problèmes électriques à son écurie.

02h20 : Darren Manning, qui venait de prendre le volant de la Porsche Riley n°90 sort de la piste sous neutralisation. S’en est fini pour ce prototype.

02h17 : la séquence des ravitaillement est lancée. Le Colombien Juan Pablo Montoya remplace Dario Franchitti. Memo Rojas a pris le relai dans la n°01, alors que Jimmie Johnson reste au volant de la n°99. C’est cependant Matos qui ressort en tête.

02h13 : Richard Zahn au volant de la Pontiac GXP.R n°46 est arrêté dans l’infield, ce qui oblige les officiels à sortir la voiture de sécurité.

02h10 : Les arrêts ravitaillement ont commencé et plusieurs changements de pilotes devraient avoir lieu. Mike Rockenfeller a laissé sa place à Ryan Dalziel au volant de la Porsche Riley n°9. La climatisation semble hors service dans ce prototype.

01h50 : Joe Nonnamaker est parti en tête à queue au volant de sa Mazda RX-8 à la chicane.

01h42 : Après être repassé par les stands, John Pew est parti en tête à queue sans gravité. Mike Rockenfeller a de son coté pris la deuxième place de la course à Brian Frisselle au prix d’un dépassement musclé, le tout avec l’aide d’une GT.

01h37 : John Pew vient de taper dans le virage n°6 après un léger blocage de roues. Il peut repartir.

01h33 : Wolf Henzler mène la catégorie GT au volant de sa Porsche GT3.

01h29 : Franchitti relance en tête devant Frisselle et Rockenfeller, et Jonnson.

01h22 : l’explication pour le tout droit de Jimmie Johnson il y a quelques minutes, il serait dû à un accélérateur légèrement collant.

01h18 : pas d’incident à signaler pour les DP lors de cet arrêt collectif. Seule l’écurie de Jimmie Johnson a décidé de faire une vérification complète et donc de perdre du temps et des places, mais sans conséquence puisque sous neutralisation.

01h16 : la Porsche GT3 n°64 est arrêtée sur le bord de la piste, c’est l’abandon. Les leaders entrent aux stands pour ravitailler.

01h12 : des débris sur la piste sont à l’originie d’une nouvelle neutralisation. Juste avant celle-ci, Jimmie Johnson s’est raté dans le virage n°1 et a perdu plusieurs places.

01h07 : Jorg Bergmeister récupère la tête de ma catégorie GT après l’arrêt aux stands de la Porsche n°23.

00h57 : Jimmie Johnson récupère la quatrième place après que Nick Jonsson se soit raté sur le dépassement d’un pilote GT dans le virage n°6. Le quadruple champion de la NASCAR est le plus rapide des cinq hommes de tête.

00h45 : Jimmie Johnson prend ses marques tranquillement, puisqu’il est retombé en cinquième position après avoir été notamment passé par Nick Jonsson.

00h40 : restart Franchitti relance en tête devant Frisselle (n°60), Johnson (n°99) et Jonsson (n°75). Plusieurs GT se gênent dans l’infield dont la Chevrolet Camaro n°57 qui paart en tête à queue.

00h33 : lors des arrêts aux stands, le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup Series, Jimmie Johnson a pris le relai d’Alex Gurney au volant de la n°99.

00h28 : David Quinlan pilote de la Porsche GT3 n°18 est également en mauvaise posture dans l’herbe lors de cette neutralisation.

00h27 : la n°19 n’étant pas repartie, les officiels sont obliger de neutraliser complètement la course.

00h21 : incident dans l’infield entre plusieurs GT, les 74, 19, 23 et 21. La seule qui ne repart pas est la n°19, la Corvette pilotée par Ricardo Romagnoli. Ricardo Zonta touche également Dominik Farnbacher, ce dernier n’ayant pas vu l’ancien pilote de Formule 1 le doubler. Zonta est maintenant remonté en quatrième position.

00h15 : Todd Lamb sort de nouveau dans l’infield. La Mazda RX-8 ne peut repartir et doit être remorquée, mais les officiels ne neutralisent pas la course.

00h12 : c’est maintenant au tour de Scott Pruett de signer le meilleur tour en course en 1’44’217.

00h11 : le meilleur tour en course est détenu par Scott Dixon en 1’44”588 soit 122,537 mph.

00h07 : nouvel indicent dans l’infield avec la Mazda RX-8 pilotée par Todd Lamb qui va taper le mur de pneumatiques dans le virage n°6. Il peut cependant repartir sans générer de nouvelle neutralisation.

00h06 : la Ford Dallara n°6 est aux stands et un mécanicien inspecte l’intérieur de la voiture. Le protype repart de son stand non sans mal avec Taylor comme pilote.

00h05 : Ricardo Zonta est maintenant sixième alors que le leader, Scott Pruett part en tête à queue dans l’infield en voulant dépasser une GT. Il perd la tête au profit de son équipier Scott Dixon.

23h55 : la Porsche GT3 n°23, leader de la catégorie GT s’arrête pour un ravitaillement complet avec changement de pilote. Martin Ragginger cède sa place à Dominik Farnbacher. Jorg Bergmeister au volant de la n°67 hérite de la tête.

23h52 : en interview, Christophe Bouchut estime que la décision de partir derrière le safety car durant les premiers tours était la bonne. Dans le même temps, la Ferrari F430 n°52 pilotée par Bob Michaelian part en tête à queue dans l’infield endommageant son avant. Mais elle peut regagner les stands sans déclencher de neutralisation.

23h50 : la nuit tombe sur le Daytona International Speedway. Scott Dixon mène avec quasiment quatre secondes d’avance sur Alex Gurney. Après ses erreurs, Ricardo Zonta remonte ; il vient de passer Marc Donohue pour la septième place.

23h40 La BMW n°95 s’arrête à son tour et l’on démonte les deux capots afin de procéder à des vérifications.

23h39 : c’est au tour de la n°01 de rentrer. Comme ses adversaires, Scott Pruett passe aux pneumatiques slicks.

23h38 : les arrêts se suivent pour les DP qui passent tous en pneumatiques prévus pour le sec.

23h36 : Terry Borcheller au volant de la n°59 vient de partir en tête à queue dans l’infield il est lui aussi en pneumatiques slicks.

23h34 : Max Angelelli s’arrête et reste au volant. Il coisit de monter les pneumatiques prévus pour le sec.

23h32 : Ricardo Zonta est encore dans l’herbe. Il était peut-être un peu trop tôt pour passer les pneumatiques slicks pour les DP.

23h30 : Scott Pruett a repris la tête de la course, vu qu’il ne s’est pas encore arrêté.

23h29 : Ricardo Zonta qui venait de s’arrêter et de passer les pneus slicks vient de sortir dans l’infield sans trop de gravité. Il reprend la piste avec des pneumatiques souillés.

23h24 : le leader de la catégorie GT, la Chevrolet Camaro n°57 s’arrête aux stands pour un ravitaillement avec changement de pilote et passage aux pneumatiques slicks. Max Hyatt s’empare provisoirement de la tête dans cette catégorie.

23h22 : les pneumatiques prévus pour la pluie commence à souffrir sur la piste quasi sèche. Plusieurs pilotes, dont Alex Gurney, font de plus en plus de glissades.

23h20 : en GT, c’est toujours la Chevrolet Camaro de Robin Liddel qui est en tête devant la BMW M6 n°94.

23h15 : le ciel se dégage peu à peu au dessus du Daytona International Speedway, alors que Ricardo Zonta fait le trou en tête d’épreuve.

23h09 : Ricardo Zonta a pris la tête de l’épreuve au volant de la Ford Lola n°75 de la Krohn Racing. Le prototype semble très bien réglé pour ce type de conditions météorologiques.

23h05 : Ozz Negri établit le meilleur tour en course, alors qu’il est en cinquième position.

23h01 : Max Angelelli reprend la tête au volant de la Ford Dallara n°10 à Scott Dixon. Ricardo Zonta sur la n°75 est en deuxième position devant Scott Dixon, Alex Gurney (n°99) et Oswaldo Negri (n°60).

23h00 : la bataille pour la tête continue et Dixon reprend la tête.

22h58 : Max Angelelli reprend la tête au volant de la Ford Dallara n°10 à Scott Dixon.

22h55 : la trajectoire s’assèche de plus en plus et le temps commencent à tomber, en témoigne le record du tour établi par Scott Dixon en 1’55”685 lors du 32ème tour.

22h52 : la Chevrolet Camaro n°57 pilotée par Robin Liddel est en tête de la catégorie GT.

22h48 : la n°2 vient de repartir, le restart est imminent avec la n°02 en tête.

22h38 : après 27 tours, le drapeau jaune est de nouveau sorti, suite à la crevaison de Cameron.

22h37 : Dane Camerone (Chevrolet Crawford n°2) est arrêté au premier virage suite à une crevaison à l’arrière droit. Camerone a mené quelques instant la course sous drapeau jaune.

22h35 : Craig Stanton, Porsche GT3 n°44, est contraint de repasser par les stands, sa fenêtre arrière n’étant plus fixée.

22h34 : la Porsche GT3 n°23 vient de prendre la tête avec Martin Ragginger à son bord.

22h30 : une heure de course et seulement une petite vingtaine de tours (23 pour être précis) de parcourus. Il faut dire que la pluie et les deux neutralisations ralentissent le rythme.

22h29 : Scott Dixon dans la n°02 relance l’épreuve en tant que leader.

22h24 : la trajectoire commence à s’assécher mais de part et d’autre c’est une vraie patinoire. Tous les leaders ont rechaussés de pneumatiques prévus pour la pluie.

22h21 : les leaders se sont arrêtés ensemble lors de la neutralisation et c’est la n°02 de la Ganassi qui est ressortie devant.

22h20 : c’est unn tête à queue qui s’est terminé dans la barrière du virage n°5 qui a mis fin à la course d’Henri Richard et la Porsche n°144.

22h17 : la Porsche GT3 n°144 doit s’arrêter sur le bord de la piste avec une direction cassée, les officiels doivent sortir le drapeau jaune.

22h16 : Dan Watkins a fait une excursion hors piste dans le virage n°3, mais la Porsche a pu repartir.

22h15 : pour ses débuts aux Rolex 24, la BMW M6 mène en GT.

22h10 : Memo Gidley est en tête de l’épreuve.

22h05 : Joe Shalen est parti en tête à queue en revenant sur l’ovale à l’entrée de la ligne droite arrière. Seulement plusieurs secondes de perdues pour la Corvette n°42.

22h03 Alex Gurney, Chevrolet Riley n°99, s’arrête dès le treizième tour pour changer les pneumatiques.

22h00 : Michel Valiante est aux stands. La Ford Riley n°6 a fait une petite excursion hors piste à la chicane dans la ligne droite arrière.

21h58 : Johnny Mowlen rentre aux stands au ralenti après que sa Porsche GT3 n°88 ait connu une crevaison.

21h57 :Patrick Long a pris la tête en GT, alors que Scott Pruett a dû céder la première place de l’épreuve sous les assauts d’Ozz Negri. A noter le départ anticipé de Henri Richard (n° 63 Porsche GT3) qui a écopé d’un stop and go.

21h53 : Jordan Taylor mène la catégorie GT après être parti depuis la première ligne.

21h52 : Scott Pruett sur la n°02 a pris la tête de l’épreuve avant le premier passage dans la ligne droite arrière.

21h50 : Le pace car s’efface, la meute est lancée après vingt minutes derrière la voiture de sécurité.

21h45 : la pluie s’est arrêtée à Daytona. La course devrait être lancée d’ici deux tours.

21h40 : encore au moins deux tours sous drapeau jaune. Seulement deux tours d’effectués après dix minutes d’épreuve.

21h30 : le départ est donné sous régime de neutralisation à cause de la pluie très présente sur Daytona et sa région.

Tous les horaires sont donnés en heures française.

consequat. eleifend vel, ut commodo leo leo. mattis dolor commodo venenatis