Carl Edwards en pole du Budweiser Shootout

Carl Edwards s’élancera depuis la pole position du Budweiser Shootout samedi soir sur le Daytona International Speedway. La grille de départ du peloton de 24 voitures a été tirée au sort jeudi soir lors d’une soirée spéciale à Daytona.

Cette course d’exhibition de 75 tours pour les pilotes de la NASCAR Sprint Cup Series sera divisée en deux segments de 25 et 50 tours.

Carl Edwards au sujet des accidents lors des essais de jeudi:
“De ce que j’ai pu voir jusqu’ici, il ne devrait pas rester beaucoup de voitures après les 25 premiers tours. Cette course va être très intéressante. Cela va devenir une vraie course de pilotage. Peu importe votre position au départ, si quelqu’un manque une vitesse vous serez vite devant.”

Le tenant du titre de l’épreuve Kevin Harvick n’a pas participé à la soirée du tirage au sort à cause d’une grippe. Il a écopé de la deuxième place sur la grille, mais devra probablement s’élancer depuis l’arrière du peloton par qu’il n’a pas encore participé à une seule séance d’essai.

La NASCAR devrait également renvoyer à l’arrière du peloton Kurt Busch, Denny Hamlin et Mark Martin parce qu’ils n’ont pas pris le volant de leur voiture de réserve après leur accident de jeudi. Greg Biffle et Jamie McMurray ont par contre eu le temps de rouler avec leur deuxième voiture et devraient donc s’élancer de la position sur la grille qu’ils ont tiré jeudi soir. Derrike Cope s’élancera lui aussi de la fin du peloton parce qu’il ne s’est pas présenté à l’inspection technique à temps pour participer aux essais.

Carl Edwards:
“Aucun de nous n’a beaucoup roulé ces derniers temps, et cela risque d’être difficile au début. Si nous pouvons passer les 10 premiers tours, cela devrait bien se passer. Cela va être une belle course après plusieurs petits paquets de voiture.”

La dernière qu’Edwards s’était élancé depuis la pole position d’une course de Cup remonte à août 2008 et une épreuve à Bristol.

Carl Edwards:
“C’est la première course de la saison et c’est plutôt sympa de partir en pole. Cela fait longtemps que ce ne m’était pas arrivé. Je sais que je n’y suis pour rien, c’est de la chance, mais cela fait quand même du bien.”

adipiscing Praesent tempus id, nunc amet, in risus fringilla mattis consequat. sed