Kevin Harvick met tout le monde d’accord à Nashville

Kevin Harvick a démontré au reste du peloton qu’une stratégie à deux pneus en toute fin d’épreuve n’était pas une erreur. Ressorti en tête alors que tous ses rivaux ont pris quatre pneus neufs, le pilote Chevrolet a réussi à conserver la tête malgré 35 tours à couvrir pour signer son second succès de la saison après Las Vegas.

Kevin Harvick a du même coup signé sa 36ème victoire en carrière et remporte également 25.000 dollars de bonus pour avoir gagné la première des quatre courses du “Dash 4 Cash”. Harvick était de retour à Nashville pour la première fois depuis quatre ans et empoche sa seconde guitare en carrière.

Kevin Harvick : “Je savais qu’il restait encore une trentaine de tours à parcourir et qu’il fallait ensuite les tenir derrière. La voiture était plus sous-vireuse que je le voulais. Mais nous avions la position préférentielle sur le circuit et ça nous a aidé. C’était très fun et ça l’est encore plus quand vous gagnez”.

Le pilote / propriétaire a devancé Reed Sorenson de 0.199 seconde suivi par Kyle Busch et les deux coéquipiers de la Penske Racing, Justin Allgaier et Brad Keselowski.

Reed Sorenson : “J’étais un peu meilleur qu’Harvick en fin de course et j’allais le dépasser. Dès que l’on est arrivé dans le trafic, c’était un peu plus difficile pour moi. Il m’a manqué cinq tours pour remporter cette course”.

Joey Logano, qui a mené 122 des 250 tours, ainsi que Brad Keselowski étaient les deux seuls pilotes dans le tour du leader à ne pas avoir ravitaillé lorsque le drapeau jaune est sorti à 82 tours de la fin. Ils ont finalement dû s’arrêter sous drapeau vert et avaient un tour de retard lors du drapeau jaune à 38 tours de la fin. Keselowski était 18ème devant Joey Logano lors du dernier restart.

Le pilote Gibbs est reparti sur la ligne intérieure et a réussi à remonter jusqu’à la huitième place.

Joey Logano : “Nous avions la voiture pour gagner. Nous n’avions aucune raison de perdre cette course. On va en tirer les conclusions.”

L’incident ayant déclenché le drapeau jaune lors duquel Keselowski et Logano ne sont pas rentrés au stand était dû à la revanche de Jason Leffler sur James Buescher. Un peu plus tôt dans la course, James Buescher a touché Jason Leffler à cause d’un survirage et l’a envoyé dans le mur. Jason Leffler a été exclu par la NASCAR après sa vengeance.

C’est à ce moment qu’Harvick a réalisé son pit stop qui lui permettra de remporter la course.

Kevin Harvick : “Je pensais qu’il y aurait plus de pilotes qui prendraient deux pneus lors de cet arrêt, car il n’y avait pas vraiment de problème de ce côté là. Les autres ont tenu. Pourtant, je déteste prendre seulement deux pneus. Mais cette nuit, ils nous ont aidé à gagner. La position sur la piste était plus importante que l’équilibre de la voiture.”

Carl Edwards, sixième, conserve la tête du championnat pour 16 points face à Brad Keselowski et 21 sur Justin Allgaier.

sed vel, nunc Aliquam eget id venenatis, commodo mattis