Course ratée pour Justin Allgaier à Bristol

Justin Allgaier avait une voiture compétitive du côté de Bristol, la même qu’il avait utilsée pour remporter l’épreuve printanière disputée sur cette même piste. Pourtant cette épreuve nocturne n’a pas été une franche réussite pour le pilote de la Dodge n°12, qui arborait de nouvelles couleurs.

Après avoir été impliqué dans deux accidents, Allgaier s’est finalement classé trente-troisième. S’il reste quatrième du championnat, l’écart avec le leader, son équipier Brad Keselowski, passe désormais la barre des sept-cents points. Un écart quasi impossible à combler quand on sait qu’il ne reste qu’onze épreuves à disputer, d’autant plus que la régularité de Keselowski est des plus impressionnantes.

Lors de l’unique séance d’essais du vendredi, Allgaier avait signé le vingt-sixième chrono, pas forcément de bon augure, mais le jeune espoir de la Penske Racing allait décrocher quelques heures plus tard le quatrième temps des qualifications. De quoi envisager la course d’une manière plus sereine.

Dès l’agitation du drapeau vert, et ce malgré une voiture très sous-vireuse, il se montrait incisif. Il prenait la troisième place à Kyle Busch dans le premier tour avant de lui rendre la place moins de vingt tours plus tard.

Alors que les leaders abordaient le trafic assez rapidement, Allgaier se faisait surprendre par un pilote retardataire, ce qui lui en coûtera quatre places. Huitième, c’est à cette place qu’il abordait le premier arrêt aux stands ou tour 54, suite à une neutralisation pour débris dans la ligne droite arrière.

Chad Walter, le chef d’équipe d’Allgaier, a décidé d’ajuster la pression des pneumatiques afin d’élimier ce sous-virage. Cet ajustement c’est révélé payant puisque le natif de Riverton dans l’Illinois, a pu gagner des positions.

Mais au tour n°81, Trevor Bayne a plongé à l’intérieur de la Dodge n°12 et ce alors qu’il était en bagarre avec Kasey Kahne, ce dernier étant à l’extérieur. Bayne est remonté, forçant Allgaier à coincer Kahne le long du muret extérieur. La Toyota de Kahne a alors glissé le long du mur sur plusieurs mètres.

Les dommages dus à cet incident nécessitèrent plusieurs arrêts au stand afin de ne pas perdre de tour. Noyé dans le trafic, Allgaier a fait tout ce qu’il a pu pour améliorer sa position, mais au tour n°187, alors qu’il était remonté en dix-septième position, il a été envoyé en tête à queue par un autre concurrent qui a mal appréhendé l’entrée dans le virage du meilleur rookie de la saison 2009.

Justin Allgaier : “C’est un coup d’arrêt important. C’était l’une des voitures les plus rapides que j’ai eue entre les mains. Les gars ont travaillé dur et ne méritaient pas ce résultat. C’est la course, c’est Bristol. Parfois les choses ne vont pas dans votre sens.”

Justin Allgaier tentera de remonter la pente dès samedi sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal pour la troisième et dernière épreuve routière de la saison. Pas forcément le type de tracé qui convient au jeune pilote Penske, mais qui sait…

Sed velit, Phasellus ipsum et, elit. Praesent Aliquam id commodo leo Donec