Joey Logano et William Byron remportent les Duels

Retardées par la pluie de plus d’une heure, les Bluegreen Vacations Duels ont finalement rendu leur verdict et éliminé trois pilotes de la plus grande course NASCAR de la saison.

Lors de la première course les pilotes Chevrolet se sont arrêtés ensemble, puis ce fut les pilotes Toyota, laissant ainsi les pilotes Ford seuls en tête, mais au moment de rentrer, Ryan Blaney accroche Daniel Suárez, ce qui a pour conséquence d’envoyer le Mexicain dans le mur et de faire sortir la voiture de sécurité pour la première fois de la soirée.

Du fait de cet accident, le pilote de la Gaunt Brothers Racing manque la qualification pour The Great American Race.

Tantôt sur la ligne intérieure, tantôt sur la ligne extérieure, les pilotes Ford ont verrouillé les premières places avec un train de cinq à six voitures emmené par Joey Logano et ce jusqu’à cinq tours du drapeau à damier. Malgré le retour des pilots Chevrolet et Toyota, la puissance collective de Ford a été plus forte, Joey Logano s’imposant devant Aric Almirola, Ryan Newman, Brad Keselowski et Bubba Wallace pour le top 5.

“Ce ne sont que les duels, mais la dynamique est là. (Le spotter) TJ Majors fait de l’excellent travail sur le toit et comprend le draft, puis je travaille avec ces gars, c’est nouveau pour moi de travailler avec eux.”

Joey Logano

La seconde Deul est une copie de la première avec les pilotes Ford contre le reste du monde. Kevin Harvick et Matt DiBenedetto travaillent bien ensemble et mettent en échec la ligne extérieure dans les deniers tours de la course.

Un accrochage entre Corey LaJoie et JJ Yeley sera à l’origine de l’unique drapeau jaune de la course et de l’abandon de JJ Yeley, qui perd lui aussi toute chance de se qualifier pour les DAYTONA 500.

Il faudra attendre les trois derniers tours pour que Chevrolet forme une ligne à l’extérieur. Dans la ligne droite arrière du dernier tour tour, William Byron est propulsé en tête et s’en va gagner la Duel sans aucune aide. Il devance Jimmie Jimmie Johnson, Kyle Larson, Kevin Harvick et Cole Custer.

“Il n’y avait pas d’ordre du côté de Chevrolet. J’avais une bonne dynamique à l’entrée dans le dernier tour et Kevin Harvick ‘l’a joué intelligemment en ne bloquant pas.”

William Byron

Les quatre pilotes qui se qualifient sont Justin Haley (temps des qualifications), Brendan Gaughan (temps des qualification), Reed Sorenson (Duel 1) et Timmy Hill (Duel 2). Daniel Suárez, Chad Finchum et JJ Yeley sont les trois pilotes éliminés.

Résultat Duel 1
Résultat Duel 2
Grille de départ DAYTONA 500

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

facilisis ut accumsan luctus eget Donec quis,