Pierre Verne s’offre le premier damier de l’année

Sous le drapeau à damier de la première de la saison en US-RACING i-FRN Cup Series, Pierre Verne s’impose et valide ainsi son billet pour les playoffs.

Dans un shootout de deux tours, Pierre Verne a réussi à conserver les commandes pour aller chercher le premier drapeau à damier de la saison. Sa victoire lui offre une qualification pour les playoffs.

“Il faudrait que je revois le replay. Je crois que j’avais Kévin derrière moi au début du tour et j’ai voulu bloquer tout le tour. J’ai vu Cyril débouler au milieu, j’ai cru qu’on allait se crasher. Avec Cyril on s’entend bien, on arrive bien à drafter ensemble. Si on compare avec la voiture de Cup de l’an dernier, cette voiture bouge beaucoup plus et réagit aux bumps.”

Pierre Verne

Pierre Verne s’impose devant Cyril Nousbaum, Kévin Pommier, Tony Repussard, Léandro Castro, Jean-Baptiste Charles, Francis Dechilly, Patrice Langlet, Thierry Jolliet et Ugo Debets.

Afin d’éviter les accidents, les pilotes se sont rapidement positionnés en file indienne. Le peloton est même morcelé en plusieurs morceaux à l’amorce des premiers arrêts.

Un accident à l’amorce du cinquantième tour est à l’origine du premier drapeau jaune de la course.

Quelques instants après la relance Xavier Labrosse et Ugo Debets s’accrochent. la voiture de sécurité revient en piste alors que la mi-course est franchie.

Le verrou Race Clutch composé de Cyril Nousbaum et Pierre Verne sur la ligne intérieure empêche tous les adversaires de prendre la tête de la course. La TGP Motorsports tente de passer par l’extérieur, sans succès.

Un nouvel incident à l’entame du dernier tiers de l’épreuve redistribue les cartes, puisque tout le peloton passe par la voie des stands. Pierre Verne ressort en tête devant Gérald Segarra et Cyril Nousbaum.

Les deux pilotes du Race Clutch parviennent à reprendre les commandes de la course en passant par l’extérieur.

Alors que les leaders mettent plusieurs pilotes au-delà du tour, un nouvel accident est à l’origine de la quatrième neutralisation de la course. Les huit premiers font le choix de ne pas rentrer aux stands.

Julien Alavoine et Jean-Baptiste Charles s’accrochent à cinq tours de la fin de la course. LE pilote de la n°44 s’est plaint d’un manque d’adhérence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

tristique porta. amet, quis, risus mattis adipiscing Praesent