Timmy Hill sur la Victory Lane au Texas !

Timmy Hill remporte une nouvelle course sur iRacing et porte son total à 664, grâce à son succès sur le Texas Motor Speedway en eNASCAR iRacing Pro Invitational Series.

Timmy Hill s’est ouvert le chemin de la Victory Lane à quatre tours du drapeau à damier en poussant juste ce qu’il fallait le leader d’alors, William Byron, pour prendre les commandes de la course.

Dès lors Timmy Hill n’a plus lâché les commandes de la course pour remporter une nouvelle victoire sur iRacing.

C’est une sensation incroyable. C’est ma dixième saison en NASCAR. C’est une victoire, j’ai hâte de pouvoir sortir et reprendre la compétition.

Timmy Hill

Sous le drapeau à damier Timmy Hill devance Ryan Preece, Garrett Smithley, Landon Cassill et Alex Bowman pour le top 5. Dale Earnhardt Jr, William Byron, John-Hunter Nemechek, Kyle Larson et Kurt Busch sont dans le top 10.

William Byron signe la pole position devant Dale Earnhardt Jr. dans cette course du Texas lors de laquelle les pilotes n’auront qu’une possibilité de” reset, la réparation rapide, une option proposée par iRacing.

Après une quinzaine de tours, un accident entre Kyle Busch et Ryan Blaney crée un mouvement de panique dans le peloton, mais le drapeau jaune n’est pas brandi. Ce sera le cas quelques tours plus tard, lorsque Michael McDowell accroche Christopher Bell dans la ligne droite avant.

Tous les leaders passent par la voie des stands. William Byron conserve les commandes de la course.

Au tour 40 un nouvel accident envoie les leaders dans la voie des stands. Si William Byron est encore le plus prompt à ravitailler, c’est Denny Hamlin qui relance en tête devant Chase Elliott, puisqu’ils n s’arrêtent pas. Cette stratégie n’est pas payante puisque William Byron reprend les commandes peu après la relance.

Le pilote de la Hendrick Motorpsports est dépassé par John Hunter Nemechek et Ryan Preece, mais il reprend les commandes.

À une quarantaine de tours du drapeau à damier, une séquence d’arrêts sous drapeau vert débute et de nombreux pilotes sont en difficulté lors du freinage pour rentrer dans la voie des stands au premier rang desqueles Alex Labbe ou encore Parker Kligerman.

William Byron récupère les commandes une fois les arrêts terminés. Le pilote de la Hendrick Motorsports devance Timmy Hill, Joe Nemechek, Alex Bowman et Alex Labbe pour le top 5.

À seize tours de la fin, Daniel Suárez est à l’origine d’une nouvelle neutralisation. William Byron, qui comptait alors trois secondes d’avance sur son plus proche rival voit tout le peloton revenir. Tous les pilotes dans le tour passent par la voie des stands. William Byron est encore le plus prompt dans les stands.

Juste après la relance Greg Biffle et Clint Bowyer s’accrochent dans la ligne droite arrière. Matt DiBendetto et Ty Majeski ne peuvent éviter cet accident qui est une fois encore à l’origine de la sortie de la voiture de sécurité.

La fin de course est des plus agitée. William Byron perd les commandes de la course à quatre tours du terme de l’épreuve, suite à une poussette parfaitement réalisée dans le virage n°1 par Timmy Hill pour s’ouvrir la porte. Un tour plus tard, un accrochage entre Parker Kligerman et Ryan Preece impliquant également William Byron est à l’origine d’une arrivée sous le régime de l’Overtime.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

risus. nunc Phasellus ut accumsan ut luctus porta.