Souvenez-vous, en 2003 Mario ANDRETTI avait juré de ne plus jamais remonter dans une voiture de course après son incroyable accident survenu lors d’une séance d’essais des 500 Miles d’Indianapolis. Roulant au volant d’une Dallara Honda de l’écurie de Michael, sa voiture s’envola dans une série de looping avant de retomber à l’endroit sur la piste. Mario s’en tira sans dommages mais venait de se sortir du plus gros crash de sa très longue carrière.

Mais voilà, les années passants et la vue des très bons résultats enregistrés par son fils Michael et son petit-fils Marco à la course 2006, l’envie de revenir pour une ultime tentative est née en lui.

Si au jour d’aujourd’hui aucune inscription officielle n’est encore rentrée aux officiels, l’écurie a encore jusqu’à ce 4 avril pour effectuer cette démarche : nous retrouverions ainsi 3 générations côte à côte sur la piste

« Je garde en mémoire ce terrible accident de 2003 mais être sur la piste à Indy avec Michael et Marco serait vraiment l’apogée de ma carrière. Maintenant il faut bien garder en tête que réussir la qualification va se révéler être très difficile car je n’ai plus roulé depuis 4 ans et les voitures ont quand même pas mal évolué depuis. Heureusement que je suis quelqu’un qui me garde en bonne condition physique et qui aura les meilleurs conseilleurs avec Michael et Marco. Pour le moment, c’est encore le budget qui fait barrage mais je reste confiant en Michael pour le trouver. » déclare Mario.

Pour Michael : « Rouler à Indy aux cotés de mon père ne sera pas nouveau pour moi mais pour Marco cela sera une expérience incroyable. Normalement le budget pour engager cette voiture devrait être réuni avant la cloture des inscriptions. Je le souhaite vraiment. »

Marco de son coté est assez contrasté à cette idée : « Quel bonheur de rouler contre mon père et mon grand-père mais je garde toujours dans un coin de ma tête les terribles images de 2003. Il faut bien avouer que si nous sommes tous les 3 au départ, ce sera l’évènement de l’année. Alors imaginez un trio Andretti victorieux ! ».

Pour mémoire la dynastie Andretti est venue d’Italie pour s’installer aux USA après la seconde guerre mondiale : elle choisira la petite ville de Nazareth en Pennsylvanie. Passionné de courses automobiles, Mario et son frère Aldo devinrent très rapidement des noms connus sur les compétition locales. A la suite d’un grave accident Aldo arretera très vite sa carrière laissant seul Mario défendre le nom de la famille.

Pour sa première participation aux 500 Miles d’Indianapolis, Mario sera 3ème : la légende était définitivement en route ! Pourtant il n’y signera qu’une unique victoire en 1969.

Entre autre il gagnera les 12 heures de Sebring et les 500 Miles de Daytona avant d’accéder à la catégorie-reine : la Formule 1 dans des équipes telles que March ou Ferrari. Mais c’est dans l’écurie de Colin Chapman qu’il décrochera le titre de champion du monde en 1978.

En 1983, Mario est de retour en USA pour disputer le championnat CART avec l’équipe Newman Hass et sera champion en 1984. Il quittera la discipline en 1994 après 507 départs. Mais Mario veut encore accrocher à son palmarès la troisième course du trio magique après Indianapolis et Monaco : Le Mans. Il passera tout proche en 1995 de la réussite de ce challenge avec une seconde place aux 24 heures.

En 2007, nous devrions donc avoir 3 chances de voir un Andretti gagnant à Indy .