La scène se déroule lors du retour des voitures aux stands, après la fin de la course de Watkins Glen. Tony Kanaan et Sam Hornish Jr. sont l’un derrière l’autre. Alors que les deux voitures empruntent la voie des stands, Kanaan serre Hornish Jr. pour lui faire part de son mécontentement après une manoeuvre de dépassement musclée de la part du triple champion IndyCar. Les deux voitures s’immobilisent et Hornish vient à la rencontre de Kanaan encore dans son cockpit. Le pilote Andretti-Green décide alors d’aller trouver son ennemi du jour qui le provoquait en applaudissant. Mais le père de Sam Hornish Jr. n’était visiblement pas du même avis, puisque celui-ci n’hésitait pas à pousser le pilote brésilien. S’en est suivi une bagarre impliquant les mécaniciens de l’équipe Penske et d’autres personnes qui se sont jetées sur Hornish Sr.

L’IndyCar n’a pas apprécié cette scène et a décidé de sanctionner à la fois l’équipe Penske et Andretti-Grenn Racing de 25000$ chacune. De plus ces deux équipes sont sous probation jusqu’au 31 décembre.

L’IRL n’a également pas oublié Sam Hornish Sr. qui est interdit de pitlane et lui-aussi sous probation jusqu’au 31 décembre.

Voici les déclaration de Brian Barnhardt, président et coordinateur des opérations de l’IRL :
« Nous pensons que les émotions jouent un grand rôle dans notre sport mais c’est malheureux que des autres personnes prennent ceci comme une opportunité d’être impliquée(dans ce sport).« 

« Nous sommes déçus du comportement des pilotes, des membres d’équipes et des personnes extérieures impliqués dans l’incident. Entrer dans le terrain de jeu même après le drapeau à damier et s’impliquer dans autre chose que la célébration de la victoire est inapproprié et inexcusable.« 

Michael Andretti a pour sa part déclaré que les membres de son écurie regrettaient l’incident.