La première nouveauté concerne la possibilité de pousser une voiture qui a calé dans les stands.

Régulièrement, en raison des stratégies de consommation de plus en plus fines, des pilotes arrivent à leur stand en roues libres voire en panne d’essence.

Dans ces conditions, le moteur a parfois du mal à redémarrer et les mécaniciens poussent alors la voiture pour permettre au pilote de se relancer.

Désormais, les mécaniciens d’une équipe ne pourront pas pousser la voiture plus loin que trois box après le leur. Nous avons en effet déjà vu des équipes pousser une voiture jusqu’à la sortie des stands alors que les autres pilotes entrent et sortent de leur stands en frôlant les mécaniciens.

Si le moteur n’a toujours pas redémarrer après cette distance, il faudra alors reculer la voiture pour faire un nouvel essai.

L’autre modification a pour but de réduire le nombre de pneumatiques traversant les stands ou gênant les autres pilotes. Ainsi, après un changement de roue extérieure, le mécanicien devra obligatoirement l’envoyer vers le muret des stands avant de pouvoir continuer sans attendre qu’un autre membre de l’équipe viennent récupérer la roue à sa place.