L’optimisme des dirigeants du Champ Car et de l’Indycar lors de l’annonce de la « fusion » est en train de faire place à une réalité plus complexe.

Une saison Indycar coûte cher, bien plus qu’une saison en Champ Car. Et les équipes de ce dernier championnat, pour la plupart déjà en difficultés financières se rendent compte aujourd’hui que le transfert vers l’IRL est plus compliqué que prévu.

Après l’annonce de la fermeture du Forsythe Racing, écurie emblématique du Champ Car, c’est le Walker Racing qui a annoncé qu’il n’aurait pas les moyens de s’engager en IRL.

Et aujourd’hui, c’est au tour de Paul Stoddart de faire la même annonce à notre confrère Autosport. Le Minardi team USA ne sera pas en IRL, du moins en 2008, car l’équipe n’aura aucune chance d’être compétitive vu le délai imparti entre la fusion et la première course de la saison.

Explications de Paul Stoddart : « La fusion est bonne pour le sport auto US, il fallait que cela arrive. Mais il y aura des gagnants et des perdants, et les écuries Champ Car seront les perdantes. J’ai longtemps connu les fonds de grille dans ma carrière, suffisamment en tout cas pour savoir que je n’ai plus envie de cela. J’ai connu les joies de la victoire la saison dernière et c’était génial. Je préfère donc prendre une année sabbatique et voir comment les choses évoluent. »

En revanche, si Stoddart se retire, son associé Keith Wiggins a annoncé son intention de s’aligner quand même en IRL sous la bannière du HVM Racing.

Du côté des autres écuries partantes, Newman/Haas/Lanigan Racing et Conquest seront comme prévu rejointes par KV Racing. Les deux pilotes de cette dernière seront le Catalan Oriol Servia et Will Power. Le jeune Australien a pu conserver le soutien de Craig Gore et de Aussies Vienyards et a donc pu se recaser rapidement après le retrait du Team Walker.

Toujours incertaines à ce jour, Dale Coyne Racing et PCM vont devoir se décider rapidement car le compte est rebours avant Homestead est lancé.