Depuis 2001, le double champion de la NASCAR, Tony Stewart s’est imposé au moins une fois – et jusqu’à cinq – chaque année durant les 12 courses du milieu de saison. En 2008, Stewart ne s’est pourtant toujours pas imposé mais cela ne l’inquiète pas particulièrement.

« Ce n’est pas comme si nous n’étions pas performant, parce que nous le sommes vraiment. Nous avons simplement connu quelques circonstances qui ont freiné notre progression. Pour ce week-end nous n’allons pas changer notre manière d’aborder les choses. Chaque semaine, notre but est de remporter la course, et cela ne va pas changer. »

L’atteinte de ce but semble plus facile pour Stewart durant cette période de l’année. En 90 courses depuis 2001 (les courses 13 à 24 du calendrier) Stewart a 15 victoires, 37 Top-5 et 51 Top-10 à son actif. Ces performances contrastent avec ses 17 victoires décrochées lors de 248 autres courses.

« Nous avons toujours été performant à Chicago. Nous sommes donc optimistes pour ce week-end. Nous avons besoin de réaliser un bon week-end. Le moral de l’équipe est haut malgré les nombreuses déceptions que nous avons connues. C’est un bon signe. »