Kurt Busch réalise sa plus mauvaise saison depuis 2001 et son année de rookie. C’est dans ces conditions qu’il s’est rendu sur le Rockingham Raceway Park en Caroline du Nord afin de préparer le début de la saison 2009 qui le verra leader de l’écurie Penske du fait du départ de Ryan Newman.

Cependant le champion 2004 de la NASCAR Sprint Cup Series ne prendra pas la dernière course de la saison à la légère. Kurt reste sur une place de second à Phoenix et espère bien clôturer sa saison par une victoire sur l’ovale d’Homestead-Miami comme il l’avait fait en 2002.

« Notre objectif principal est d’être prêt pour la saison 2009. Nous reviendrons sur un short track dès la cinquième course de la saison prochaine, il était donc important de récupérer des informations pour bien aborder ces courses » affirme Pat Tryson le chef d’équipe de Kurt Busch.

Une victoire ce week-end à Homestead aurait un effet bénéfique pour toute l’équipe Penske qui a connu une saison 2008 très difficile. Le doublé réalisé lors des Daytona 500 laissait pourtant augurer d’une bonne saison, malheureusement il n’en sera rien.

Il faudra attendre la quatorzième manche de la saison à Pocono pour revoir Kurt Busch dans le top-10 à l’arrivée. Lors de la dix-septième manche de l’année à Loudon, Kurt renouait enfin avec le succès grâce à une stratégie décalée et à une météo capricieuse. La semaine suivante Kurt Busch enchaînait avec une quatrième place à Daytona. Malheureusement la bonne dynamique allait s’arrêter aussi rapidement qu’elle était venue. Kurt ne signera que trois top-10 (une sixième place et deux dixièmes places) lors des dix courses suivantes.

Depuis la course du Chase disputée sur le Lowe’s Motor Speedway, le champion 2004 de la NASCAR Sprint Cup Series souffle le chaud et le froid. Le chaud tout d’abord avec sa troisième place au Lowe’s, sa sixième à Atlanta et enfin sa seconde place le week-end dernier à Phoenix. Quant au froid il s’agit d’une trente-sixième place à Martinsville après avoir rencontré des problèmes moteurs et d’une avant-dernière place au Texas suite à une casse moteur.

Ces problèmes moteurs viennent du fait que Busch teste les nouveaux moteurs Dodge qui seront utilisés dès le début de la saison prochaine et qui ne sont pas encore au point.

La trêve de 91 jours entre les deux saisons devrait donc faire le plus grand bien à toutes l’équipe Penske et à Kurt Busch, en particulier, qui sort d’une saison délicate dont voici les statistiques. Lors des trente-cinq premières courses il n’a pas signé la moindre pole, il ne compte qu’une victoire. Cinq top-5 et dix top-10 viennent agrémenter sa ligne de statistiques. Actuel dix-huitième du classement, Kurt a une place moyenne à l’arrivée de 21,3 ; et sur les trente-et-une courses dont il a vu le drapeau à damier il n’en a terminé que dix-huit dans le tour du vainqueur. Cette année Kurt n’a mené que 164 tours sur seulement neuf épreuves.

« Si vous partez d’Homestead avec un bon résultat ça donne à l’équipe et aux sponsors la confiance nécessaire pour les vacances d’hiver. La confiance est également accrue pour tout le monde alors que l’optimisme s’installe pour toute l’équipe et l’hiver est beaucoup plus confortable » affirme Kurt Busch.