Clint Bowyer, au volant de la Jack Daniel’s Chevrolet n°07 de la Richard Childress Racing, avait pris le départ de ses premiers Daytona 500 en 2006 depuis la 37ème place sur la grille. Mais il n’était pas resté longtemps à cette position.

Après 20 tours, il pointait à la 23ème place.
Après 20 tours de plus, il était 19ème.
Au 60ème tour, il était dans le Top-15.

Au passage du drapeau à damier, Bowyer pointait à la sixième place. Sans surprise, si on observe les statistiques, Bowyer est le pilote qui a enregistré le plus grand nombre de dépassements ce jour-là avec un incroyable total de 304 !

Cette journée a marqué le début d’une relation particulière entre Bowyer et les Daytona 500. A la gloire de terminer dans le Top-10 en tant que rookie est ensuite venue s’ajouter sa fameuse arrivée sur le toit un an plus tard.