C’est assez inhabituel sur US-Racing.com, mais nous avons décidé de vous présenter un petit test du dernier jeu en date consacré à la NASCAR, le très attendu NASCAR Kart Racing, disponible exclusivement sur la console WII de Nintendo.

Sorti durant le mois de février, ce jeu est une petite révolution puisque la majorité des jeux consacrés à la NASCAR avaient jusqu’ici pour objectif de coller le plus possible à la réalité et d’offrir une véritable immersion du joueur dans la discipline. Avec plus ou moins de succès, EA Sports propose chaque année son fameux opus consacré à votre sport préféré.

En décidant de produire NASCAR Kart Racing sur WII, EA Sports a pris un vrai risque en ne ciblant plus les passionnés de simulation mais en visant un public beaucoup plus large.

Les fidèles de Nintendo ne seront pas dépaysés tant ce jeu est une doublure du célèbre Mario Kart. Vous retrouverez dans NASCAR Kart Racing tout ce qui fait le succès de Mario Kart (sauf le online) mais avec les pilotes de NASCAR en lieu et place des mascottes de Nintendo.

Ne vous attendez donc pas à devoir régler votre voiture, choisir une stratégie et n’importe quoi d’autre ayant un lien avec le sport auto. NASCAR Kart Racing n’est pas une simulation ! Cela peut paraitre évident mais c’est ce qui fait tout son intérêt.

Le jeu vous propose 14 des pilotes les plus populaires de la NASCAR dont Dale Earnhardt Jr., Kyle Busch, Jeff Gordon, Tony Stewart ou encore Kevin Harvick et Carl Edwards. Je jeu est à jour puisque ce sont bien les sponsors (très présent) 2009 qui sont utilisés. Chaque pilote a ses propres caractéristiques et cela influence beaucoup sur le style de ‘pilotage’ qui vous devrez adopter. En plus de ces pilotes, EA nous propose 10 personnages supplémentaires, véritables caricatures des profils que l’ont retrouve dans le sport automobile. On notera entre autre un clin d’oeil au Français prétentieux déjà aperçu dans le film Talladega Nights ou encore une belle brune qui fait vraiment penser à Danica Patrick.

Au niveau du Gameplay rien de vraiment original si vous êtes un habitué de Mario Kart sauf…. la fonction “In The Zone.” C’est sans aucun doute le véritable point fort de ce jeu et ce qui fait véritablement le lien avec la NASCAR.

Dans NASCAR Kart Racing vous ne roulez pas tout seul. Lors du choix de votre personnage, vous devez obligatoirement sélectionner un coéquipier – qui a plutôt intérêt à posséder des caractéristique complémentaires aux vôtres. Le choix de ce coéquipier est très important puisque durant la course vous allez devoir ‘Drafter’ avec lui. N’essayer même pas de gagner sans son aide, c’est tout simplement impossible sur certains circuits.

L’originalité de cette fonction “In The Zone” vient du fait qui si vous roulez dans la roue de votre coéquipier, vous remplissez une jauge qui vous permet de déclencher un turbo. Le but du jeu est donc de prendre le draft de votre coéquipier, le doubler grâce au turbo, le laisser faire de même…et ainsi du suite. Le résultat est spectaculaire et l’accélération est très sensible. On devient vite accro. Le problème ? Si vous coéquipier est à la traine à l’arrière du peloton, vous devez ralentir pour l’attendre pour l’aider à remonter. Cela ne vous rappelle rien ?

En un peu plus d’une semaine de jeu, le couple Harvick/Edwards est celui qui a montré le meilleur potentiel, très loin devant Gordon/Johnson. 😉

A part cette Zone, tous les ingrédients de NASCAR Kart Racing sont issus de Mario Kart et adapté au monde de la NASCAR. Vous pourrez donc décrocher des bonus et ainsi déposer des flaque d’huiles, forcer les autres à ralentir en leur imposant un drapeau jaune ou encore leur géner la vue en imposant votre spot de publicité sur leur écran… Le must ? Le Free Pass qui vous permet de reprendre un tour à tous les autres pilotes (vous avez dit Lucky Dog ?).

Comme dans Mario Kart, ces bonus (normalement aléatoires) permettent en fait d’équilibrer les chances. N’attendez donc pas de Free Pass si vous faite la course en tête 😉

Le gros bémol de ce jeu vient dans aucun doute de son nombre limité de circuit: 12. Sachant que six sont disponibles dès le début et que les autres sont débloqués au fur et à mesure de votre évolution. Sur ces 12 circuits, il n’y a qu’un ovale : Talladega. Les autres circuits, bien que liés à des pistes existantes sous la forme de clin d’oeil n’ont rient à voir avec la réalité. On y trouve des courses en ville, dans le désert ou encore dans une casse. Autre point à noter, tout comme Mario Kart, le potentiel de la WII n’est clairement pas exploité.

Des épreuves spéciales sont également disponibles et débloquées progressivement. Cela va du meilleur tour possible à la distance la plus longue réalisée à Talladega en un temps donné.

Si vous cherchez un jeu de voiture pour jouer en famille ou avec des amis et que vous êtes fans de NASCAR.Vous n’avez donc pas de question à vous poser. D’autant plus que vous pouvez jouer jusqu’à quatre en simultané soit en individuel ou par équipe de deux (le must). Si vous avez déjà Mario Kart, l’investissement n’est pas forcement nécessaire sauf si vous voulez entendre les cris de vos pilotes préférés lorsqu’ils utilisent un bonus ou se font sortir de la route.

NASCAR Kart Racing environ 40$ aux USA.