Pour la troisième fois de la saison, c’est Joey Logano qui s’est classé meilleur rookie de la course mais il ne s’est classé que trentième, soit son plus mauvais résultat à l’arrivée si l’on occulte son abandon à Daytona.

Scott Speed s’est quant à lui contenté de la trente-cinquième après avoir enregistré son second abandon de l’année après Fontana.

Jamais dans le rythme lors des essais, Logano et Speed se sont traînés en fond de peloton. Seul le pilote de la Joe Gibbs Racing a semblé un temps émerger avec sa seizième place lors de la deuxième séance.

Lors des qualifications c’est Scott Speed qui a pris l’avantage sur Logano pour la deuxième fois lors des trois dernières épreuves. Le pilote de la Toyota Camry n°20 ne devant sa place sur la grille qu’à la position dans le top-35 de sa voiture à l’issue de l’exercice 2008.

En course les deux rookies ont rapidement perdu un tour. Logano est quand même parvenu à remonter pour naviguer entre la vingtième et la trentième place.

Tous deux ayant ravitaillé sous drapeau vert, ils ont perdu deux tours supplémentaires sur les leaders lorsque le drapeau jaune est sorti au 68ème tour alors que ces derniers n’étaient pas encore repassés par la voie des stands.

Victime d’un accident au 262ème tour, impliquant notamment Greg Biffle, Scott Speed a terminé sa course prématurément et ne fait donc pas une bonne opération d’un point de vue comptable. Trente-septième avec 256 points au classement des pilotes il occupe la même place au classement des propriétaires à trente points de la dernière place qualificative d’office.

Joey Logano est allé brosser le muret extérieur à plusieurs reprises, notamment une fois sous la pression de celui qu’il a remplacé dans la n°20 – Tony Stewart. Avec sa trentième place à l’arrivée, le jeune pilote de la Joe Gibbs Racing ne fait pas non plus une très bonne opération après cette course, puisqu’il perd une place tant au classement pilotes qu’à celui des propriétaires où il est maintenant trente-troisième avec 44 points d’avance sur le trente-sixième.

Alors que Bristol se profile à l’horizon, un ovale technique qui ne réussit pas forcément aux rookies, la situation semble difficile pour les deux rookies et Scott Speed sait qu’il n’a plus le droit à l’erreur et qu’il se doit de signer un bon résultat dans le Tennessee sous peine de se retrouver en difficulté dès la semaine suivante à Martinsville – un autre short-track.