Sebring : Audi en pole dans la confusion

La séance de qualification des prototypes était commencée depuis moins de dix minutes quand le drapeau rouge était brandi en raison de la sortie de route de la Mazda de Ben Devlin.

Le temps de dégager la Mazda et d’emmener Devlin au centre médical et tout le monde pensait que la séance allait repartir. Pourtant, en lieu et place du drapeau vert, c’est le drapeau à damiers qui était agité !

Neufs prototypes seulement avaient pu signer un temps, la pole revenant à Stéphane Sarrazin sur la Peugeot. En LMP2, les Porsche Penske et les Acura n’avaient même pas encore pris la piste.

Mais alors que Sarrazin posait pour les photographes, les officiels annonçaient que la séance était annulée en raison de sa trop courte durée et que la grille de départ serait établie en fonction des résultats des séances d’essais libres.

La pole revient donc à l’Audi n°1. En LMP2, c’est la… Porsche Penske n°7 qui partira en tête !

Une drôle d’entrée en matière pour la saison ALMS !

venenatis quis, ut Lorem sit Phasellus consequat. elit. nunc fringilla accumsan