Les Bombardier Learjet 550k pour Scott Dixon

Décidément cette saison tout semble sourire à l’écurie de Chip Ganassi. Peu à la fête avec son écurie en NASCAR, le patron se rattrape en IndyCar où ses pilotes enchaînent les excellents résultats avec pas moins de quatre victoires.

Dixon partait depuis la pole position et s’est battu avec Marco Andretti en tête de la course. Andretti menait l’épreuve mais le pilote Andretti-Green n’avait clairement pas la vitesse nécessaire pour résister aux assauts de Dixon. Ce dernier s’est d’ailleurs plaint à sa radio du comportement du jeune Marco, estimant que celui-ci le bloquait en sortie de virage. Au final, Andretti a laissé un trou béant dans les virages 3 et 4, permettant au pilote de la Dallara numéro #9 de prendre le commandement au 222ème tour.

Voici les déclarations du vainqueur sur le comportement d’Andretti en piste :
J’ai commencé à me plaindre à la radio, comme tout le monde le fait. Quelqu’un aurait dû lui dire quelque chose à ce propos. A la fin il a laissé la trajectoire grande ouverte. Je ne sais pas ce qu’il était en train de faire. Vous auriez pu mettre deux ou trois voitures à cet endroit.

Dixon a mené 58 tours et si cette statistique satisferait bon nombre de pilotes, pour le vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis, cette performance est bien inférieure à ses habitudes. En effet c’est la première fois en cinq courses qu’il ne mène pas au moins 100 tours.

Un tour après le dépassement pour le tête de l’épreuve, Ryan Hunter-Reay s’attaquait à son tour à la monoplace d’Andretti en essayant de le dépasser à l’intérieur. Malheureusement pendant sa tentative les deux pilotes sont rentrés en contact synonyme de visite vers le mur extérieur et donc d’abandon. Après cet accident le fils de Michael s’est plaint de douleurs aux genoux . Après un contrôle aux rayons X, les résultats montrent que Marco ne souffre d’aucune blessure.

Mais une fois de plus, le comportement de Marco fait polémique. Voici la version de Hunter-Reay :
Il m’a offert la trajectoire intérieure sur la ligne droite opposée, ensuite il a vraiment tourné précipitamment. Il a dit qu’il m’avait laissé suffisamment de place, mais je n’ai pas l’impression qu’il l’a fait. En essayant de descendre pour éviter l’accrochage, le voiture s’est délestée.

Cet accident a forcé les officiels à terminer la course sous régime de neutralisation pour la deuxième fois de suite après l’épreuve de Milwaukee.

Derrière Dixon vainqueur, Helio Castroneves a placé sa Penske en deuxième position après avoir mené 85 boucles. En troisième position, Ryan Briscoe confirme son adaptation à sa nouvelle écurie et se place comme un sérieux outsider pour le titre en cas de contre performance des leaders.

Le coéquipier de Dixon, Dan Wheldon s’est classé en quatrième position après avoir couru avec une blessure au pied devant Tony Kanaan.

Au championnat Dixon compte 35 points d’avance sur Helio Castroneves, et 67 sur son coéquipier Wheldon.

pulvinar sit velit, id et, vulputate, Curabitur