Bodine remporte les NextEra Energy Resources 250

Les responsables de la NASCAR devraient renommer la course de NASCAR Camping World Truck sur le Daytona International Speedway. Todd Bodine a survolé l’épreuve comme si c’était la sienne.

Bodine a résisté à une attaque de Kyle Busch dans le dernier tour pour remporter sa deuxième course de Truck Series en autant d’années vendredi soir.

L’ancien champion de la série a dû remonter tout le peloton après avoir été pénalisé et renvoyé à la dernière place pour avoir dépassé sous la fameuse ligne jaune. Il a également dû éviter une série d’accidents qui a écarté plusieurs prétendants à la victoire avant même la mi-course, dont le champion en titre de la NASCAR Camping World Truck Johnny Benson.

Sur la ligne d’arrivée, derrière Bodine on retrouve Terry Cook, lui aussi pénalisé en début de course, J. R. Fitzpatrick, un rookie de 20 ans aussi à l’aise que les vétérans et Ron Hornaday.

Le Top-10 a été complété par Tim Peters, Mike Skinner au volant du Truck Toyota engagé par la star de la NFL Randy Moss, Matt Crafton, Colin Braun et Taylor Malsam.

Un carambolage massif a été déclenché au 47ème tour par Bodine quand il est venu percuter le pare-chocs arrière de James Buescher et l’a envoyé en glissade en travers de la piste en plein devant le peloton. Benson a été impliqué tout comme le champion de moto-cross Ricky Carmichael, Johnny Sauter et Skinner.

Brent Raymer a ensuite forcé les officiels à neutraliser la course une nouvelle fois au tour 67 quand il a violemment percuté le mur extérieur à deux reprises heureusement sans conséquence pour lui.

Le premier drapeau jaune ne s’est pas fait attendre vendredi soir puisqu’après seulement cinq tours, Brian Scott et Mike Bliss se sont touchés dans le virage n°3 et sont tous les deux partis en tête à queue.

Le poleman Colin Braun avait mené tous les tours jusque là devant Todd Bodine et Mike Skinner.

Au moment du restart au 10ème tour, Brown s’est rapidement fait dépasser par Bodine. Mais la NASCAR a décidé de pénaliser ce dernier pour avoir coupé la ligne jaune à l’intérieur de la trajectoire, ce qui est interdit lors d’un dépassement. Suite à un “pass through”, Bodine a repris la piste en 27ème position.

En tête, Kyle Busch, parti 19ème sur la grille de départ, a commencé à se montrer avec derrière lui Brown et T. J. Bell, Jr.

Au 21ème tour, Terry Cook a lui aussi été pénalisé pour avoir coupé la ligne jaune alors que Busch et James Buescher commençaient à faire le trou sur le reste du peloton emmené par Skinner.

Alors que les leaders continuaient leur course tranquillement, Bodine et Cook se sont associés pour remonter le peloton pour regagner pas moins de 0.75 seconde au tour – impressionnant !

Au 30ème des 100 tours de course, Busch menait devant Buesher avant que la course ne soit arrêtée pour la deuxième fois de la soirée au 31ème tour.

Au restart c’est Scott qui menait le peloton avant de rapidement se faire dépasser par Braun et Hornaday.

Mais rien ne pouvait empêcher Bodine de s’imposer qui a finalement terminé la course avec le plus grand nombre de tours menés (25). C’est la 16ème victoire en carrière de Bodine en 116 départs.

libero. pulvinar felis id fringilla at