Rexall Edmonton Indy : faits et déclarations d’après course

Faits :
Pour son cinquième départ cette saison, Will Power est enfin rentré dans le cercle des vainqueurs en IndyCar. L’Australien qui en début de saison remplaçait Helio Castroneves, a dû ronger son frein pendant plusieurs mois avant de revenir de fort belle manière à Toronto puis de signer un remarquable succès dimanche dernier. Auparavant son meilleur résultat était une deuxième place obtenue à Long Beach, cadre de la deuxième manche de la saison.

Si Power a ouvert son score dans le championnat régi par l’IRL, il possède quatre victoires dans des voitures de style Indy : trois en ChampCar et une en IndyCar. Cette saison il a terminé à chaque fois sixième ou mieux.

Après sa mésaventure connue avec Paul Tracy à Toronto, Helio Castroneves s’est racheté en coupant la ligne d’arrivée deuxième. C’est son cinquième top-5 cette saison et sa meilleure arrivée cette année sur un circuit routier.

Le champion en titre Scott Dixon a pris la troisième place, montant ainsi sur le podium. C’est son septième top-5 consécutif.

Avec une honorable sixième position, Paul Tracy a obtenu son meilleur résultat de la saison.

Le rookie Robert Doornbos a terminé neuvième. Il égale ainsi son meilleur résultat en carrière. Ce nouveau top-10 lui permet de prendre la tête du classement des rookies pour trois devant Raphael Matos. (197-194)

La course d’Edmonton n’a connu aucun incident jusqu’à deux tours de la fin, causant la seule neutralisation de l’épreuve. C’est le plus petit nombre de tours sous drapeau jaune de l’histoire de l’IndyCar.

Déclarations :
Will Power :Je suis très heureux. L’équipe Penske a fait un travail fabuleux. J’apprécie vraiment être un membre de Penske. Je n’ai pas de stress, je prends les courses une par une et je donne le meilleur de moi-même. Je me dois de remercier Roger (Penske) pour cette opportunité. Aujourd’hui était un grand jour.

Helio Castroneves :C’était une super journée. C’est dommage que le triplé nous ait échappé. Mais l’objectif était de stopper les pilotes Ganassi et nous avons été capable de le faire grâce à la victoire de Will. Quand il nous a rejoint, nous n’avons jamais douté qu’il serait un prétendant à la victoire. C’est super que sa victoire garde la bataille pour le championnat loin de nos concurrents. C’était une victoire bien méritée, Penske a fait un sacré travail.

Scott Dixon :C’était l’une des courses les plus difficiles que nous ayons eu à faire, et cela devient plus difficile lorsque vous n’avez pas la meilleure voiture. On ne faisait que s’accrocher. On était bon dans la première moitié du relais avec les pneus, mais il semble que nous les avons trop sollicités. Après c’était devenu tellement glissant que je ne faisais que m’accrocher pour rester au contact. On a pris de bons points. Je crois que nous sommes passés en tête, on a échangé avec Dario.

Dario Franchitti :C’était un jour normal pour l’équipe. Je n’ai pas été chanceux quand j’allais prendre un tour à Marco (Andretti). Je l’avais aidé à Watkins Glen, mais là il m’a bloqué pendant 10 tours. Je m’en souviendrai pour plus tard. A part ça, Will a fait un sacré boulot. Il a été fabuleux tout le week-end, Félicitations à cette équipe. On reviendra la semaine prochaine et on les aura.

Tony Kanaan :J’ai des brulures aux mains et sur le visage. Dans quelques jours nous verrons jusqu’où elles iront. Je pourrais être plus laid que ce que je suis maintenant. Je suis satisfait que nous soyons là, ce fut un moment effrayant. Je dois remercier tous les autres teams, Penske, Panther et tous les autres qui sont venus me sauver. C’est plutôt remarquable et cela démontre la force de la famille de l’IndyCar. On dirait que rien ne va cette année.

dictum ut nunc vulputate, elit. eget