1ère séance : Dixon loin devant, Duno loin derrière

La première séance d’essais vient de s’achever et le champion en titre Scott Dixon a littéralement dominé ses poursuivants. Avec un meilleur chrono de 1.08.2298, il devance de plus de quatre dixièmes Justin Wilson, de retour au premier plan.

Le troisième n’est autre que Dario Franchitti, confirmant l’excellente forme de l’équipe Chip Ganassi Racing. A noter que les deux coéquipiers n’ont bouclé respectivement que 13 et 9 tours, ce qui ajoute du mérite à leurs performances.

Tony Kanaan heureux quatrième semble confirmer le retour d’Andretti-Green Racing sur le devant de la scène après sa troisième place obtenue au Kentucky. Il devance Graham Rahal. Les deux hommes sont relégués à 6 et 7 dixièmes.

Le top-10 est complété par Paul Tracy (qui remplace Moraes pour cette course), Ryan Briscoe (dernier pilote dans la seconde), Marco Andretti, Raphael Matos et E.J. Viso.

Pour son retour chez Newman/Haas/Lanigan Racing à la place de Robert Doornbos, Oriol Servia s’est classé à une honnête 11ème position devant Helio Castroneves. Beau retour de l’Espagnol qui plus est sur l’un des circuits les plus physiques du calendrier.

Doornbos pour sa part a réalisé le 15ème chrono pour le compte de l’écurie HVM racing. Il pointe à sept dixièmes de Viso alors qu’il redécouvre l’équipe.

En fin de peloton, la situation est plus compliquée pour Dan Wheldon, très à la peine sur les routiers cette saison avec son écurie Panther Racing. L’Anglais est 18ème à 2,5 secondes.

Enfin cette séance a été marquée par le deuxième round de l’affrontement entre Danica Patrick et Milka Duno qui avait débuté ici-même en 2008. Pour rappel, Patrick s’était plaint de Duno qui ne l’avait pas laissé passé lors des essais. Bis repetitae lorsque Patrick pointait le museau de sa Dallara dans la boîte de vitesse de Duno. Cette dernière n’a pas laissé le moindre espace à la pilote Andretti-Green Racing alors que les deux voitures se suivaient depuis plus d’un demi-tour.

Finalement, Patrick a dû porter une véritable attaque au deuxième virage pour doubler la pilote Dreyer & Reinbold. Mais cette dernière a fait un léger écart au freinage qui aurait pu provoquer un accrochage. Nul doute que Patrick devait bouillir sous son casque lorsque l’on sait que Duno pointe en dernière place à plus de sept secondes de Dixon et à 6,3 secondes de Patrick !

dictum consequat. lectus tristique elit. commodo Praesent felis ante. luctus leo. dolor