Harvick s’impose et décroche le titre des propriétaires

La dernière course de la saison de NASCAR Camping World Truck Series aura vu une arrivée sous le régime de green-white-checkered. En tête lors du restart final, le vainqueur de Martinsville Timothy Peters n’aura pas pu rééditer son exploit et c’est finalement Kevin Harvick qui s’est imposé lors des Ford 200. Il signe du même coup sa troisième victoire de l’année en Truck Series et son sixième top-5 en six départs.

C’est également la sixième victoire en carrière de Harvick dans cette série. Sous le drapeau à damiers, le pilote Chevrolet devance Matt Crafton, le poleman Colin Braun, Timothy Peters et Todd Bodine. Mike Skinner, David Starr, Ron Hornaday Jr., Johnny Sauter (meilleur rookie de la course) et T.J. Bell complètent le top-10 de cette dernière épreuve de la saison.

Harvick avait choisi de repasser par les stands lors de la dernière neutralisation au 129ème des 136 tours prévus pour prendre quatre pneus, comme la grande majorité des leaders (sauf Timothy Peters). La fraicheur de ses pneus ont fait le reste lors du restart. Harvick signe du même coup un rating parfait de 150.0 lors de ces Ford 200 avec 100% de tours bouclés dans le top-15 (donc 136 tours), 108 tours menés, 40 meilleurs tours en course et une position moyenne au cours de cette épreuve de 1,478.

En plus d’être victorieux comme le week-end dernier à Phoenix, Kevin Harvick se voit également remettre le titre au classement des propriétaires. En effet si son pilote Ron Hornaday Jr. avait décroché le titre pilotes dès Phoenix, le classement propriétaires n’était pas encore joué. Finalement Kyle Busch n’aura pas réussi à reprendre les 60 points nécessaires sur Hornaday pour offrir le premier titre à son propriétaire James “Billy” Ballew.

Kevin Harvick : “Nous savions que nous devions battre Kyle pour le titre. Nous savions aussi que Ron Hornaday devait faire une course sage pour remporter ce titre et il savait ce qu’il avait à faire. Le titre est maintenant dans notre poche. Notre but était de mener le plus de tours et gagner la course, nous l’avons fait. En fin d’épreuve, les pneus étaient très usés et vu le faible nombre de trucks dans le tour, nous avons décidé de prendre quatre pneus.”

Les espoirs de Kyle Busch d’offrir le titre propriétaire à Billy Ballew se sont envolés dès le 82ème tour lorsque le pilote Toyota a dû s’arrêter aux stands pour remplacer un pneu à plat. De plus, Busch a pris une pénalité suite à une erreur de son équipe lors de cet arrêt. Le pilote le plus victorieux de la saison 2009 de Truck Series finira finalement 13ème à un tour devant son coéquipier Aric Almirola.

Le vainqueur de la course décidait de repasser par les stands au 114ème tour pour prendre du carburant. Il récupèrera le commandement de l’épreuve huit tours plus tard lorsque Aric Almirola s’arrêtera également à son pit box. A quelques tours du but, Harvick disposait de plus de quatre secondes d’avance sur Timothy Peters avant que Ryan Sieg ne déclenche le dernier drapeau jaune de la saison avec un tête à queue.

Au championnat, Hornaday est donc champion devant Matt Crafton et Mike Skinner. Todd Bodine termine quatrième devant Colin Braun qui devance Johnny Sauter de seulement sept petits points. Après une fin de saison difficile, Brian Scott termine finalement septième devant Timothy Peters, David Starr et Rick Crawford. Toyota décroche le titre constructeurs pour la quatrième année consécutive alors que Johnny Sauter a été sacré meilleur rookie de cette saison 2009.

leo Phasellus Lorem felis ut quis, ut Aenean nunc sem,