Les dernières 24 Heures de Daytona pour Haywood

Tout ceux qui ont assisté à l’incroyable victoire de l’écurie Brumos lors de la dernière édition des 24 Heures de Daytona, espèrent vivre une course aussi intense cette saison. Après l’arrivée la plus serrée de l’histoire en 2009, nous vivrons cette année la dernière participation de Hurley Haywood à cette épreuve mythique.

Avec déjà cinq victoires à son actif, Haywood a annoncé que l’édition 2010 marquera sa dernière participation à cette épreuve où il tentera de décrocher un sixième trophée. Les champions en titre David Donohue et Darren Law seront au côté de Haywood pour la première fois dans la voiture Brumos n°59 avec deux autres anciens vainqueurs des Rolex 24 Butch Leitzinger et Raphael Matos.

Leitzinger, avec trois victoires à son actif, s’est déclaré honoré d’avoir finalement une chance de rouler avec Haywood après l’avoir affronté sur la piste pendant tant d’années.
“Gamin, la voiture Brumos représentait beaucoup dans le sport automobile, et pouvoir un jour la piloté était un rêve.”

Raphael Matos considère cette édition des 24 Heures de Daytona avec Brumos comme une grande opportunité pour lui.
“Daytona a toujours été une bonne course pour moi. Je me suis même déjà imposé en catégorie GT. Représenter les champions en titre est très excitant et je ne pouvais pas tomber avec une meilleure équipe. Je suis très honoré d’avoir été choisi pour piloter avec le Team Brumos, surtout pour cette édition très spéciale.”

Darren Law a déjà une longue histoire avec Brumos, mais cette année sera très particulière.
“Je suis si fier de faire partie de cette célèbre équipe Brumos n°59. Tous les pilotes de notre équipe se sont déjà imposé lors des 24 Heures de Daytona, c’est donc un vrai plus.”

Pour David Donohue, l’objectif annoncé sera de défendre le titre au côté d’un de ses meilleurs amis.
“Être au volant de la n°59 est quelque chose de très spécial pour moi. Pas seulement pour le fait de devoir défendre notre titre, mais aussi parce que je serai avec un ami de 20 ans et cela pour la première fois de ma carrière.”.

Haywood, reconnait être un peu plus sous pression que par le passé:
“Il y a tellement de pression pour ma dernière course et tant d’émotions qui me montent à la tête. La plus petite chose peut vous mettre hors course, mais avec les pilotes que nous avons cette année tout devrait bien se passer. Même si nous ne gagnons pas, je pourrais me retirer et dire que ma carrière a été bien remplie et c’est quelque chose dont je suis fier.”

sed libero felis ultricies venenatis consequat. id consectetur nunc tempus