Daytona 500 : les qualifications en direct

C’est Robby Gordon qui est le premier des cinquante-quatre pilotes à s’élancer. Le temps de référence est de 47,686 secondes soit 188,735 mph.

Pole povision provisoire pour Ryan Newman qui bat le temps de Robby Gordon dès son premier tour lancé. Pour son second tour il porte le meilleur temps à 47,225 secondes. Greg Biffle ne peut rivaliser avec le temps de Newman. Cependant, les trois premiers pilotes des qualifications ont battu le temps établi par Martin Truex Jr. l’an dernier. C’est assez logique vu que les plaques de restrictions ont des trous plus gros que par le passé.

Deuxième place provisoire pour Juan Pablo Montoya., le Colombien, ancien vainqueur de l’Indy 500 échoue à 41 millièmes de Newman.

Pour sa première séance qualificative avec Ford, Kasey Kahne est troisième après cinq pilotes.

Pole provision provisoire de Dale Earnhardt Jr. ! Le pilote de la Hendrick Motorsports signe un temps de 47,1442 secondes, soit une vitesse moyenne de 190,913 mph. Le pilote de la Hendrick Motorsports est toujours parti depuis le top-10 lors des Daytona 500, sauf en 2009 où il n’était que quatorzième.

Kyle Busch signe le quatrième temps provisoire à plus de deux dixièmes de seconde de Dale Earnhardt Jr.. Visiblement, en ce début de séance il faut avoir une Chevrolet pour jouer la pole position. Denny Hamlin ne signe que le cinquième chrono à plus de quatre dixièmes de la Chevrolet n°88 de la Hendrick Motorsports et à plus de deux dixième de son équipier.

Tony Stewart s’intercale entre ses deux anciens équipiers de la Joe Gibbs Racing en cinquième position.

Robert Richardson Jr. signe le dixième et dernier temps à plus de neuf dixièmes du vainqueur 2004 des Daytona 500.

Le point après les dix premiers qualifiés :

Dale Earnhardt Jr. détient la pole position provisoire devant Ryan Newman, Juan Pablo Montoya, Kyle Busch et Tony Stewart.

Le poleman de la saison dernière, Martin Truex Jr. ne rééditera pas son exploit, puisqu’il est neuvième à plus de cinq dixièmes de seconde. Il s’agit de la première séance de qualifications pour Martin Truex Jr. au volant d’une Toyota, puisqu’il a rejoint la Michael Waltrip Racing à l’inter-saison.

Pole position provisoire pour Mark Martin ! Le vétéran de la Hendrick Motorsports, qui va participer à ses vingt-sixièmes Daytona 500 vient de signer le meilleur temps en 47,074 secondes. Martin était déjà en première ligne la saison passée, mais n’a jamais gagné ‘The Great American Race’.

Clint Bowyer a pris la cinquième place des qualifications, ce qui place cinq Chevrolet aux cinq premières places. Kevin Harvick, vainqueur en 2007 des Daytona 500 signe le dixième chrono.

Brad Keselowski n’avait pas réussi à se qualifier pour les Daytona 500 l’an dernier. Cette année il est assuré d’être au départ au volant de la Dodge n°12 de la Penske Racing. Il vient de signer le septième temps à 359 millièmes de Mark Martin.

Ford n’est pas au mieux lors de ses qualifications. La marque a l’ovale bleu détient les trois dernières places provisoires avec Greg Biffle, Robert Richardson Jr. et Boris Said. Le meilleur pilote Ford après dix-huit qualifiés est David Ragan en dixième position.

Kurt Busch décroche le cinquième chrono. Même s’il ne s’est jamais imposé sur un ovale à plaques de restriction, le pilote de la Dodge n°2 de la Penske Racing est celui qui a marqué le plus de points dans ce genre d’épreuves depuis 2006.

Le point après vingt qualifiés :

La Hendrick Motorsports est toujours en première ligne avec Mark Martin et Dale Earnhardt Jr..

1 – Mark Martin ;

2 – Dale Earnhardt Jr. ;

3 – Ryan Newman ;

4 – Juan Pablo Montoya ;

5 – Kurt Busch ;

6 – Clint Bowyer ;

7 – Kyle Busch ;

8 – Marcos Ambrose ;

9 – Brad Keselowski ;

10 – Tony Stewart.

Joey Logano éjecte Tony Stewart du top-10 provisoire. Paul Menard prend la douzième place provisoire et est pour l’instant le meilleur pilote Ford.

Jamie McMurray, au volant de la Chevrolet n°1 signe le onzième temps. Pour rappel, c’est cette voiture qui était en pole position la saison dernière avec Martin Truex Jr. à son volant.

Le quadruple champion en titre de la NASCAR Sprint Cup Series, Jimmie Johnson signe le cinquième temps à égalité avec Kurt Busch, ce qui fait que l’on retrouve cinq Chevrolet aux cinq premières places après vingt-six pilotes qualifiés.

Ford possède maintenant les six dernières places après vingt-neuf pilotes qualifiés. Carl Edwards est seizième du classement et troisième pilote Ford derrière Menard et Ragan.

Le point après trente qualifiés :

Peu de changements dans le top-10 provisoire. La Hendrick Motorsports est toujours en première ligne avec Mark Martin et Dale Earnhardt Jr..

1 – Mark Martin ;

2 – Dale Earnhardt Jr. ;

3 – Ryan Newman ;

4 – Juan Pablo Montoya ;

5 – Jimmie Johnson ;

6 – Kurt Busch ;

7 – Clint Bowyer ;

8 – Kyle Busch ;

9 – Marcos Ambrose ;

10 – Joey Logano.

Sam Hornish Jr. prend la neuvième place provisoire avec un temps de 47,352 secondes, soit à 281 millièmes de Mark Martin.

Le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup Series et triple vainqueur des Daytona 500 (1997, 1999 et 2005), Jeff Gordon s’est emparé de la neuvième place provisoire. Le moteur de la Chevrolet semble fumer quelque peu lors du retour aux stands de Gordon.

Matt Kenseth, qui est le dernier des pilotes du top-35 à se qualifier est victime d’un problème de batterie. Son équipe accourt pour la changer, car elle dispose de cinq minutes maximum, après ce délai, Matt Kenseth ne pourra plus prendre part à la séance qualificative.

Matt Kenseth a dû laisser passer Joe Nemechek avant de s’élancer. Joe Nemechek a décrocher la treizième place, avant que le champion 2003 de la NASCAR Sprint Cup Series n’échoue aux portes du top-10 en onzième position.

Scott Speed réalise le douzième temps des qualifications et est donc pour le moment qualifié pour les Daytona 500.

Le point après quarante qualifiés :

Peu de changements dans le top-10 provisoire. La Hendrick Motorsports est toujours en première ligne avec Mark Martin et Dale Earnhardt Jr..

1 – Mark Martin ;

2 – Dale Earnhardt Jr. ;

3 – Ryan Newman ;

4 – Juan Pablo Montoya ;

5 – Jimmie Johnson ;

6 – Kurt Busch ;

7 – Clint Bowyer ;

8 – Kyle Busch ;

9 – Jeff Gordon ;

10 – Matt Kenseth.

Bill Elliott signe le quatrième temps et s’assure pratiquement une place pour les Daytona 500 sans avoir recours à sa place provisionnelle d’ancien champion.

La Braun Racing va tenter de se qualifier pour les Daytona 500, ce qui serait la première course en NASCAR Sprint Cup Series dans l’Histoire de cette écurie. Reed Sorenson, qui pilote la Toyota Camry n°32 a réussi le trente-sixième chrono.

Après dix pilotes hors du top-35 qui sont passés, les trois qualifiés au temps provisoires sont Bill Elliott, Scott Speed et Joe Nemechek.

Double vainqueur des Daytona 500 en 2001 et 2003, Michael Waltrip, qui ne fera que quelques courses cette année, a réussi le vingtième temps.

Le point après cinquante qualifiés :

Mark Martin se dirige vers sa première pole position de l’année.

1 – Mark Martin ;

2 – Dale Earnhardt Jr. ;

3 – Ryan Newman ;

4 – Bill Elliott ;

5 – Juan Pablo Montoya ;

6 – Jimmie Johnson ;

7 – Kurt Busch ;

8 – Clint Bowyer ;

9 – Kyle Busch ;

10 – Jeff Gordon.
Les trois qualifiés au temps, sont toujours Bill Elliott, Scott Speed et Joe Nemechek.

Le passage des derniers pilotes ne changent rien pour les premières places de la grille. Mark Martin décroche la pole position des Daytona 500 devant son équipier Dale Earnhardt Jr., les trois qualifiés au temps sont Bill Elliott, Scott Speed et Joe Nemechek. Bobby Labonte devra avoir recours à sa place d’ancien champion, s’il ne termine pas parmi les deux plus rapide de sa Gatorade Duel.

adipiscing porta. ut ut ipsum Nullam Aenean massa leo. Aliquam