Et de deux pour Cyril Nousbaum en 2020

Déjà vainqueur à Las Vegas lors de la deuxième course de la saison en US-RACING i-FRN Cup Series, le double champion en titre s’impose sur l’ovale d’Atlanta pour la troisième année de rang dans la division reine.

Rien n’y personne n’a pu arrêter Cyril Nousbaum lors de cette cinquième levée de la saison disputée sur l’Atlanta Motor Speedway.

C’est mon circuit préféré avec Bristol. Malgré tout je n’étais pas hyper à l’aise, notamment sur les longs runs. Je touche le mur à un moment à la sortie du virage 2. C’est nouveau de conduire ces voitures.

Cyril Nousbaum

Sous le drapeau à damier Cyril Nousbaum devance Jean-Philippe Chrétien, Kévin Pommier, Pierre Verne, Anthony Rafaël, Mickaël Cado, Thibaut Le Flem, Jacques Recan, Pascal Dupas et Tony Repussard pour le top 10.

Le Race Clutch signe la première ligne de la grille départ avec la pole position pour Mickaël Cado devant Cyril Nousbaum. Suivent Ugo Debets, Kévin Pommier et Pierre Verne pour le top 5.

Très rapidement Cyril Nousbaum prend le meilleur sur Mickaël Cado en tête de course et se construit un écart d’un peu plus d’une seconde d’avance.

Peu avant le quarantième tour, Gilles Chatelain essaye d’éviter une embardée de deux rivaux devant lui et tape le mur. Le pilote Toyota emporte avec lui Julien Alavoine. Cette première neutralisation est l’occasion de passer par la voie des stands pour tous les leaders. Cyril Nousbaum conserve les commandes, mais Pierre Verne prend la deuxième place à Mickaël Cado.

Un accrochage entre Gérald Segarra et Ugo Debets dans la ligne droite avant après 55 tours est l’occasion d’une nouvelle sortie de la voiture de sécurité et donc d’un nouveau passage par la voie des stands pour les leaders.

C’est un contact entre Patrice Langlet et Yohann Margot qui est à l’origine de la troisième neutralisation de la course.

Alors que Yohann Margot donne le coup d’envoi des arrêts sous drapeau vert, la quatrième neutralisation intervient lorsque Vincent Billaudel en entrant dans les stands. La voiture de sécurité revient en piste très rapidement, puisqu’un accrochage entre Rodolphe Delage et Xavier Labrosse est à l’origine de la cinquième neutralisation.

Lors de la quatrième neutralisation Cyril Nousbaum perd les commandes de la course, puisqu’il profite du passage par la voie des stands pour réparer. Le pilote du Race Clutch parvient rapidement à reprendre des places.

Lors de la sixième neutralisation, Jean-Baptiste Charles choisit de rester en piste. Il relance en tête, mais en trois tours Cyril Nousbaum parvient à prendre les commandes de la course.

L’épreuve en intégralité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Praesent dolor. dictum mi, felis sit mattis non felis at