Alex Bowman s’impose à Talladega

Dans un final à quatre de front, Alex Bowman devient le quatrième vainqueur de la saison en eNASCAR iRacing Pro Invitational Series.

Après Denny Hamlin à Homestead, Timmy Hill au Texas et William Bryon à Bristol ainsi qu’à Richmond, Alex Bowman devient le quatrième vainqueur en eNASCAR iRacing Pro Invitational Series.

Le pilote de la Hendrick Motorsports, sur la ligne extérieure, à lutté face à Ty Dillon lors de l’Overtime qui a conclu cette course, mais le pilote de la Germain Racing été sorti par un concurrent à l’entrée du tri-ovale dans le dernier tour de l’épreuve.

Alex Bowman s’impose devant Corey LaJoie, Ryan Preece, Garrett Smithley, Landon Cassill, William Byron, Brennan Poole, Kyle Busch, Kurt Busch et Daniel Suárez pour le top 10.

Corey LaJoie signe la pole position de cette course devant Landon Cassill. Le règlement prévoyait une inversion de la grille pour les dix premiers des qualifications, mais cela ne sera finalement pas appliqué. Les trois vainqueurs cette saison, sont quant à eux relégués en fond de peloton pour cette course de 70 tours.

Alors que le début de course est calme, bien que sur deux files, un accident intervient au dix-septième tour, impliquant la majorité du peloton. À l’origine un contact entre Ty Dillon et Ricky Stenhouse Jr. en tête de la ligne extérieure. Fort heureusement tous les pilotes disposent d’un reset, afin de réparer la voiture rapidement.

Alors qu’ils sont en tête de la course, Brad Keselowski et Brennan Poole s’accrochent dans la ligne droite avant, mais parviennent à récupérer leurs voitures sans que cela ne génère de drapeau jaune. William Byron prend alors les commandes de la course devant son coéquipier Alex Bowman et Joey Gase.

Brad Keselowski continuera de se faire remarquer, avec un nouvel incident quelques tours plus tard, toujours dans la ligne droite avant, lorsqu’il sort Jimmie Johnson. Là encore, le drapeau jaune n’est pas déployé.

Alex Bowman et Joey Gase sont les premiers à s’arrêter sous drapeau vert, alors que Clint Bowyer enregistre une casse moteur, qui lui fait perdre quelques tours le temps de rallier les stands et effectuer la réparation nécessaire. La salve d’arrêts s’étire jusqu’à une quinzaine de tours du drapeau à damier.

À quinze tours du terme de la course un contact entre Brennan Poole et Chase Elliott est à l’origine d’un nouvel accident. Jeff Gordon est une fois encore impliqué.

En fin de course un pack de 26 pilotes peut encore se jouer la gagne, mais à trois voire quatre de front, l’accident semble inéluctable. Il intervient à trois tours du terme de la course avec Joey Logano à l’orgine de l’incident. De nombreux pilotes sont impliqués, dont Ryan Blaney, Eric Jones ou encore Joey Gase.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

diam tempus id, Praesent efficitur. neque. Phasellus at ut ante.