Simon Pagenaud revient de loin à Indianapolis

Qualifié en vingtième position, le Français Simon Pagenaud a finalement terminé meilleur pilote de la Team Penske au terme de la deuxième épreuve de la saison en NTT IndyCar Series, profitant notamment d’une bonne stratégie et d’une neutralisation tombée au bon moment.

Tenant du titre de ce GMR Grand Prix sur le circuit routier de l’Indianapolis Motor Speedway, le Français Simon Pagenaud a finalement terminé le week-end bien mieux qu’il ne l’avait commencer.

Hier (vendredi – ndlr) n’était pas la journée que nous voulions, notamment lors des qualifications. Nous sommes partis dans la mauvaise direction avec ce qui est une nouvelle monoplace. Cependant, c’était un mal pour un bien.

Simon Pagenaud

Vingtième de la grille de départ, Simon Pagenaud était condamné à une grosse remontée pour ne pas se faire distancer par ses rivaux au championnat.

Je pense que cela nous prépare pour le reste de la saison. Nous savons ce dont nous avons besoin avec cette monoplace. Nous n’étions pas totalement satisfaits en début de course, puis nous avons ajusté et c’est allé de mieux en mieux. Nous avons réussi à conserver nos pneumatiques.

Simon Pagenaud

Le Français de la Team Penske a été l’un des grands bénéficiaires du drapeau jaune causé par le rookie Oliver Askew au tour 36.

Nous avons gagné beaucoup de terrains lors de nos passages par la voie des stands. Le drapeau jaune nous a beaucoup aidé, car nous nous étions arrêtés cinq tours avant. En fin de course nous avions un très bon rythme. C’était difficile de doubler et c’était une course vraiment physique. Je dois remercier Chevrolet pour la puissance du moteur dans la ligne droite qui m’a aidée à dépasser tous ces pilotes.

Simon Pagenaud

Après deux coures, Simon Pagenaud occupe la deuxième place du classement général, mais déjà à 29 longueurs du leader Scott Dixon, vainqueur des deux premières épreuves de la saison.

La semaine prochaine l’IndyCar sera à Road America pour deux courses, une le samedi, l’autre le dimanche avant d’enchainer avec le même format le vendredi et le samedi suivant sur l’Iowa Speedway. Ainsi, dans deux semaines, plus du tiers du calendrier IndyCar aura été bouclé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Praesent Aliquam pulvinar consequat. Praesent eleifend odio