Le million de dollars pour Chase Elliott !

Lorsque la NASCAR All-Star Race ne se tient pas sur le Charlotte Motor Speedway, c’est un Elliott qui s’impose. En 1986 pour la seule épreuve disputée sur l’Atlanta Motor Speedway, c’est Bill Elliott qqui s’impose. Trente-quatre ans plus tard c’est son fils Chase qui l’imite, à Bristol.

Si Chase Elliott relance parfaitement à l’entame du dernier segment, Kyle Busch se porte très rapidement en deuxième position, mais le pilote de la Joe Gibbs Racing, absent de la Victory Lane depuis le début de la saison ne parvient pas à combler l’écart sur Chase Elliott qui va remporter sa première All-Star.

C’est incroyable. Je ne peux pas y croire. Je n’avais jamais gagné ici. Nous avons connu des semaines difficiles. À Bristol, l’atmosphère est électrique.

Chase Elliott

Vainqueur en 2017 de cette épreuve, Kyle Busch n’a rien pu faire face au chouchou du public de ces deux dernières saisons et doit se contenter de la deuxième place devant Kevin Harvick, Brad Keselowski et Denny Hamlin pour le top 5. Ryan Blaney, Joey Logano, Alex Bowman, Aric Almirola et Martin Truex Jr. complètent le top 10.

Chase Elliott permet à la Hendrick Motorsports de remporter sa neuvième victoire lors de la All-Star Race, ce qui en fait l’écurie la plus victorieuse de cette épreuve et de loin puisque la Richard Childress Racing et la Roush Fenway Racing ne compte que quatre victoires chacune.

Le début de la course au milion de dollars a été retardé de quelques dizaines de minutes le temps que la nuit tombe et permette le bon fonctionnement des néons installés sous le s voitures. Si Alex Bowman part de la pole position, c’est Ryan Blaney qui s’installe en tête dès le troisième tour.

Dans le top 5 après neuf tours, Kurt Busch part à la faute après un contact avec Brad Keselowski. Tout le monde parvient à éviter le pilote de la Chip Ganassi Racing.

Ryan Blaney remporte le premier segment et dès le début du deuxième Ryan Newman part à la faute seul. Dès la relance, Chase Elliott se porte en tête, profitant d’une mauvaise mise en action de Kevin Harvick.

Le pilote le plus populaire de la première division de la NASCAR remporte le deuxième segment, puis le troisième après avoir pris le meilleur sur les pilotes Penske, Brad KEselowski et Ryan Blaney peut après la mi-segment.

Moins de la moitié du peloton passe par la voie des stands avant le dernier segment. Parmi les pilotes qui s’arrêtent, Kevin Harvick, Joey Logano ou encore Alex Bowman.

Grille de départ
Résultats

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

leo. velit, id mattis Curabitur elit. consequat. quis, tempus dolor