Et de sept pour Kevin Harvick !

Pour la septième fois de la saison Kevin Harvick s’impose en NASCAR Cup Series. Le pilote de la Stewart-Haas Racing répond à Denny Hamlin vainqueur hier sur cette même piste de Dover.

Malgré une neutralisation en fin de course causée par Corey LaJoie et un pari de Jimmie Johnson dans les stands, Kevin Harvick n’a pas tremblé ce dimanche sur le Dover International Speedway pour décrocher sa septième victoire de la saison.

En outre, Kevin Harvick est sacré champion de la saison régulière grâce à sa cinquante-sixième victoire en carrière, sa troisième sur le Dover International Speedway après 2015 et 2018. Kevin Harvick apporte également à Ford sa sept-cenitème victoire en NASCAR cup Series.

Je dois remercier tout le monde. Félicitations à Ford pour cette sept-centième victoire. Rodney Childers a encore fait un excellent travail. Quelle année. Denny (Hamlin) a gagné hier, nous nous devions de gagner aujourd’hui. Avec les playoffs, on ne sait pas ce qui peut arriver.

Kevin Harvick

Kevin Harvick s’impose devant Martin Truex Jr, Jimmie Johnson, William Byron, Alex Bowman, Joey Logano, Aric Almirola, Brad Keselowski, Austin Dillon et le rookie Cole Custer.

Alors que Ryan Blaney semblait en mesure de remporter le premier segment de la course, Kevin Harvick est revenu dans les derniers instants pour prendre le meilleur et l’emporter. Le pilote de la Stewart-Haas Racing poursuit sur sa lancée dans le deuxième segment et s’assure ainsi du titre de champion de la saison régulière, un prix anecdotique pour le pilote de 44 ans qui vise un second titre de champion après celui acquis en 2014.

En tout début de course un accident impliquant Chase Elliott, Kyle Busch, Joey Logano ou encore Ricky Stenhouse Jr. est à l’origine de la première neutralisation et de l’abandon du pilote de la Hendrick Motorsports

À l’amorce des cent derniers tours de la course Quinn Houff est à l’origine d’un drapeau jaune qui permet à tous les pilotes de rentrer aux stands sous régime de neutralisation. Kevin Harvick conserve les commandes de la course devant Joey Logano, Denny Hamlin, Martin Truex Jr. et Alex Bowman.

Victime d’une vibration probablement due à un écrou mal serré, Denny Hamlin est contraint de passer par la voie des stands sous drapeau vert à 80 tours du terme de la course, ce qui le relègue à un tour et l’élimine de la lutte à la victoire.

Alors que Kevin Harvick se dirigeait vers une septième victoire cette saison, une neutralisation causée par Corey LaJoie est venue tout remettre en question. Tous les leaders sont passés par la voie des stands et Jimmie Johnson a fait le pari de ne prendre que deux pneumatiques neufs pour ressortir en première position.

Audacieux, le choix de Jimmie Johnson ne lui a pas permis de lutter face à Kevin Harvick et Martin Truex Jr. qui sont rapidement passés, mais en revanche, il a pu résister à son coéquipier William Byron avec qui il est en lutte directe pour la dernière place qualificative des playoffs. Avec quatre points d’écart entre les deux pilotes de la Hendrick Motorsports, tout se jouera à Daytona la semaine prochaine. Aric Almirola, Kurt Busch ainsi que Kyle Busch ont déjà validé leur participation pour les playoffs aux points et ce quel que soit le résultat de la semaine prochaine à Daytona.

Grille de départ
Résultats
Classement des pilotes
Classement des propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero luctus et, eget dolor. ultricies