Joey Logano s’invite en finale !

Comme toujours depuis l’instauration de ce système de playoffs, Joey Logano rejoint le Championship 4 lors d’une année paire. Après 2014, 2016 et 2018, Joey Logano jouera donc le titre dans trois semaines en NASCAR Cup Series.

Le premier qualifié pour la finale en NASCAR Cup Series est connu. Alors que Denny Hamlin et Kevin Harvick étaient les deux noms qui ressortaient le plus, c’est Joey Logano qui a mis tout le monde d’accord. Le pilote de la Team Penske a pris les commandes lors du dernier arrêt en ne changeant que deux pneumatiques et a ensuite bloqué Kevin Harvick pour remporter les Hollywood Casino 400.

Il n’avait plus gagné depuis la course de Phoenix disputée en mars. Depuis la NASCAR s’est arrêtée plusieurs semaines à cause de la pandémie, puis a repris à un rythme effréné pour rattraper son retard, mais rien n’y a fait, Joey Logano n’a pas réussi à revenir sur la Victory Lane jusqu’à cette course disputée sur le Kansas Speedway et un coup stratégique de son chef d’équipe Paul Wolfe.

En ne prenant que deux pneumatiques neufs lors du dernier arrêt, Joey Logano est ressorti des stands en tant que leader. Le plus dur commençait alors puisqu’il fallait résister au reste du peloton avec quatre gommes neuves, mais le clean air a parfaitement profité au pilote de la Team Penske qui signe son troisième succès de la saison après Las Vegas et Phoenix il y a plus de sept mois.

C’est une équipe incroyable. Cette Ford est rapide dans les lignes droites. Lors des quinze premiers tours (après le dernier arrêt – ndlr), j’ai senti que j’avais une chance. L’air sale a clairement joué un rôle. Maintenant nous avons deux courses sur lesquelles nous n’avons rien à jouer et simplement nous concentrer sur le championnat.

Joey Logano

Joey Logano s’impose devant Kevin Harvick, Alex Bowman, Brad Keselowski Kyle Busch, Chase Elliott, Ryan Blaney, William Byron, Martin Truex Jr. et Christopher Bell.

Au drapeau vert le thermomètre affichait 45°F (7,22°C) sur le Kansas Motor Speedway, ce qui en fait la course la plus froide en NASCAR Cup Series depuis Martinsville au printemps 2015. À l’époque il ne faisait que 42°F (5,56°C). Cette fraîcheur permet aux pilotes de tourner bien plus vite qu’au mois de juillet dernier. En effet, les temps au tour sont en moyenne cinq dixièmes de seconde plus rapides que durant l’été.

Chase Elliott et Denny Hamlin remporte les deux premiers segments de la course. En début de dernier segment, Kevin Harvick parvient à prendre les commandes de la course et à s’envoler.

Plusieurs pilotes en lice pour le titre connaissent des problèmes durant ce dernier segment de la course. Tout d’abord Denny Hamlin tape le mur extérieur juste devant son coéquipier Kyle Busch. Le pilote de la Toyota Camry n°11 est contraint de passer par les stands sous drapeau vert pour changer ses gommes et redresser sa carrosserie, ce qui le relègue en ond de top 40 à un tour.

Quelques tours plus tard c’est Kurt Busch qui est victime d’un problème moteur qui se termine par une explosion de celui-ci et par un drapeau jaune. S’il veut se qualifier pour le Championship 4 pour la toute première fois de sa carrière, Kurt Busch est pratiquement condamné à la victoire, soit au Texas la semaine prochaine, soit à Martinsville dans deux semaines.

Le rookie Tyler Reddick est à l’origine d’une neutralisation dans les cinquante derniers tours. Tous les leaders passent par la voie des stands et c’est Joey Logano qui ressort en première position en ne chaussant que deux pneumatiques neufs. Comme lors du deuxième segment, malgré quatre pneumatiques neufs, Kevin Harvick ne parvient pas à trouver l’ouverture.

La semaine prochaine c’est sur le Texas Motor Speedway que les pilotes encore en lice pour le titre s’expliqueront. Il s’agira de la dernière course sur un ovale d’un mile et demi cette saison et la dernière course de 500 miles. Kevin Harvick compte 41 points d’avance sur le premier éliminé, Chase Elliott. Denny Hamlin avec vingt points et Brad Keselowski avec huit unités sont du bon côté de la barrière.

Chase Elliott à huit points, Alex Bowman à dix-neuf, Martin Truex Jr. à vingt-trois et Kurt Busch à soixante-cinq disposent de deux courses, le Texas et Martinsville pour inverser la tendance.

Grille de départ
Résultats
Classement des pilotes
Classement des propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ultricies mi, elit. felis vulputate, id velit, ante. at fringilla suscipit