Le deuxième segment pour Brad Keselowski

La fin de course n’est pas encore arrivée en NASCAR Cup Series, mais la lutte pour la victoire honorifique du deuxième segment entre Brad Keselowski et Chase Elliott a été belle et a finalement tourné à l’avantage du champion 2012.

Les quatre prétendants au titre continuent de dominer sur le Phoenix Raceway. Si Joey Logano enchaîne les tours en tête, malgré un débris, puis une vibration, Chase Elliott et Denny Hamlin restent menaçants, au contraire de Brad Keselowski qui pointe à plus de trois secondes après quarante tours alors que les trois premiers se tiennent en moins de cinq dixièmes.

Chase Elliott prend finalement les commandes de la course au tour 120, puis Denny Hamlin s’empare de la deuxième place quelques instants plus tard.

Des prétendants au titre, c’est Brad Keselowski qui est le premier à s’arrêter sous drapeau vert, peu avant la mi-segment. Cette salve d’arrêts permet à Jimmie Johnson de mener.

Grâce à son arrêt anticipé, Brad Keselowski est le premier des prétendants une fois les arrêts effectués. Il devance alors Chase Elliott, Denny Hamlin et Joey Logano.

Une fois les arrêts sous drapeau vert effectués pour l’ensemble du peloton, Chase Elliott reprend les commandes devant Denny Hamlin, Brad Kselowski et Joey Logano.

À trente tours de la fin du segment le drapeau jaune est brandi pour un brossage de muret de James Davison. Kurt Busch ne prend que deux pneumatiques dans les stands et ressort en première position devant Chase Elliott. Ce dernier reprend les commandes dès la relance avant de se faire déposséder de son bien par Brad Keselowski à dix-sept tours du terme du segment. Les deux rivaux s’expliquent jusqu’au terme du segment et c’est finalement le pilote de la Team Penske qui a le dernier mot.

Brad Keselowski remporte le segment devant Chase Elliott, Joey Logano, Denny Hamlin, Ryan Blaney, Jimmie Johnson, Kurt Busch, Kyle Busch, Matt DiBenedetto et William Byron.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

at velit, elit. fringilla tristique pulvinar mi,