A cette époque, Ronald Reagan était président, Martina Navratilova et Jimmy Connors remportaient Wimbledon et Michael Jackson sortait son album Thriller. C’était en 1982 et c’est cette année-là qu’a débuté la série de 50 courses consécutives à guichets fermés au Bristol Motor Speedway (BMS), en comptant le course du 25 mars prochain.

Cette incroyable série a débuté le 28 août 1982 quand 30 000 personnes avaient assisté à la victoire de Darrell Waltrip au volant de sa Buick, pour sept dixièmes de seconde devant Bobby Allison. Depuis, la capacité est passée à 160 000 sièges, mais la demande est toujours supérieure à cette offre.

Depuis 1982, 17 pilotes différents ont inscrit leur nom au palmarès. Rusty Wallace a remporté neuf courses, Dale Earnhardt et Darrell Waltrip sept, Jeff Gordon et Kurt Busch cinq, Terry Labonte, Alan Kulwicki, Mark Martin et Matt Kenseth deux et Tony Stewart, Dale Earnhardt Jr., Kevin Harvick, Dale Jarrett, Elliott Sadler, Bill Elliott, Ernie Irvan et Davey Allison une.

En 1996, pour la première course après le rachat du circuit par Bruton Smith, l’affluence avait été de 71 000 personnes. Un an plus tard, les 47 000 places rajoutées avait trouvé preneur. En août 1998, ils étaient 135 000 et pas une place n’était libre. Enfin en mars 2003 et pour la première fois de l’histoire du circuit, c’était 160 000 fans qui étaient amassés dans les gradins.