Sans avoir la meilleure voiture de la course, à 20 ans, Stephen Leicht a décrocher sa première victoire en carrière sur le circuit du Kentucky samedi soir. Profitant de l’accident de Carl Edwards en fin de course il a finalement pris l’avantage sur Brad Coleman à 13 tours du drapeau à damier pour remporter les Meijer 300 en Nascar Busch Series.

Cette victoire de Leicht rappelle celle de David Gilliland l’année dernière sur cet ovale de 1,5 mile. Après une première moitié de saison difficile, le destin a enfin souri à Leicht lors du dernier drapeau jaune au 178ème tour. Au restart, Leicht pointait en troisième position. il a rapidement effacé Wimmer avant d’aller chercher son ami Coleman pour enfin mener les 11 derniers tours de course.

Pourtant tout semblait jouer d’avance dans cette course encore une fois dominée par le leader du championnat Carl Edwards. Pendantprès de 156 tours, Edwards a tout simplement été intouchable. Il a mené 96 tours et possédait plus de 10 secondes d’avance avant une neutralisation au tour 152. Tout a basculé au restart lorsque Edwards a été poussé par Steve Wallace à l’entrée du virage un. Edwards a perdu le contrôle de sa voiture et est revenu percuter Wallace. Les pilotes ont du repasser par les stands pour réparer. Edwards a finalement terminé 33ème à 21 tours de Leicht.

L’auteur de la pole position Regan Smith a mené les 50 premiers tours mais est tombé en panne d’essence au moment de son premier ravitaillement. Moteur calé, Smith a perdu presque deux tours sur les leaders et tout espoir de s’imposer.

Wimmer a terminé troisième devant David Stremme, Shane Huffman, Aric Almirola, Kelly Bires, David Ragan, Mike Bliss et Greg Biffle.