Tony Stewart s’est causé ce week-end des ennuis au plus mauvais moment. Après avoir abandonné au Kansas et perdu des points dans la course au titre, voici que les caméras d’ESPN2 ont retransmis en direct des propos du double champion dans lesquels un brin de vugarité est apparu… En fait, Stewart demandait au caméraman d’arrêter de le filmer et cette demande a été diffusée en direct pendant la retransmission.

Le porte parole d’ESPN, George McNeilly a déclaré, « Je pense que la vidéo parle d’elle-même.« . A noter que la chaîne s’est immédiatement excusée auprès des téléspectateurs. La bande vidéo a pour sa part été remise aux officiels de la NASCAR afin qu’ils jugent d’eux-mêmes si l’excès de langage mérite une sanction ou pas.

Pour info, ESPN ne juge pas nécessaire d’utiliser un léger différé de quelques minutes leurs permettant de parer à toutes éventualités (pratique souvent utilisée depuis l’incident du SuperBowl avec Janet Jackson), estimant qu’elle a affaire à des athlètes professionnels.

Note : la NASCAR a annoncé qu’elle ne pénalisera pas Stewart du fait qu’il n’était pas en interview « formelle » à l’inverse de l’incident d’Indianapolis où le pilote Joe Gibbs était questionné après sa victoire sur le Brickyard. Au Kansas Stewart discutait avec Robby Gordon sur la pitlane lorsqu’un caméraman d’ESPN est venu à sa rencontre et a dirigé sa caméra sur lui, interrompant les deux pilotes.