Ecarté de la Formule 1, Le pilote français Franck Montagny avait décidé en
début d’année de s’engager en Champ Car, où il espérait secrètement devenir
le successeur de Sébastien Bourdais. Or, le Champ Car a fait faillite il y a
quelques semaines et c’est le championnat concurrent, l’Indy Car, qui a
absorbé une partie des équipes et des circuits du Champ Car. Malheureusement
pour le pilote français, l’équipe Forsythe qui l’avait engagé n’a pas
souhaité concourir en IndyCar et elle s’est donc concentrée sur le
championnat Champ Car Atlantic, l’ancienne antichambre du Champ Car.

Pour Montagny, il n’était pas question de se contenter d’un championnat de
monoplaces de seconde zone aux États-Unis. Un volant en GP2 Series, voire en
World Series by Renault, aurait été un meilleur choix pour lui sur le plan
sportif. De même, il n’était pas envisageable pour un pilote inexpérimenté
sur ovale de trouver une équipe acceptant de l’engager en Indy Car dès la
saison 2008. Au mieux, il aurait pu espérer participer aux courses routières
et avec de bons résultats, il aurait décroché une séance d’essais sur ovale.

Après quelques semaines à s’interroger sur les suites à donner à sa
carrière, Montagny a eu envie d’imiter Scott Speed, lui aussi écarté de la
Formule 1, en visant une arrivée en Nascar, la série reine du stock car.
Comme le pilote américain, il a choisi la voie de l’ARCA et l’équipe DGM
Racing (NDLR : l’équipe du Canadien Mario Gosselin, pour y parvenir. Les
difficultés rencontrées par Jacques Villeneuve, lui aussi écarté de la F1,
l’ont un peu refroidi de débuter directement par l’une des trois séries
nationales de la Nascar (Sprint, Nationwide ou Craftsman) et Gerry Forsythe
n’a pas souhaité monter une équipe en Nascar Canadian Tire Series pour
permettre à son ex futur pilote de Champ Car de débuter sa nouvelle carrière
en stock car.

En ARCA, Montagny retrouvera un autre pilote français, le niçois Michel
Disdier que nous connaissons bien sur US-Racing.com. Michel a accueilli la
nouvelle favorablement : « Ca fait plaisir de voir que d’autres pilotes
français veulent suivre le même chemin que moi. Je pense qu’il a fait un bon
choix en s’engageant avec Mario. C’est un type génial qui m’a offert mon
premier vrai test en Nascar sur ovale l’an passé. Franck est un excellent
pilote, il l’a prouvé en F1. Mais il va falloir qu’il réapprenne ses
trajectoires et son pilotage en général. Une stock car et une monoplaces ont
toutes les deux un volant, quatre roues et un moteur, mais la comparaison
s’arrête là.

US-Racing.com ne manquera pas de vous faire suivre la saison de ces deux
pilotes tout au long de l’année.


Eh bien non, ce n’est qu’un poisson d’avril ! Franck Montagny, à notre connaissance, ne participera pas au championnat ARCA en 2008.