Carl Edwards a déclaré après l’épreuve des Sharpie 500 de samedi soir qu’une rivalité avec le leader du classement général Kyle Busch était née sur le short-track de 0.533 mile.

« Ils n’arrêtent pas de parler de rivalité entre les pilotes – et bien maintenant ils en ont une. » a déclaré Edwards après avoir battu Busch sur la ligne avec 1.969 secondes d’avance.

Il a mené les 31 derniers tours après avoir effectué le fameux Bump-and-Run pour dépasser Busch dans les virages 1 et 2 du 470ème tours. A partir de ce instant, Edwards a conservé l’avantage pour aller chercher sa deuxième victoire consécutive.

« C’est le genre de situation où je ne pouvais pas le reprendre » a expliqué Edwards qui a mené avec Busch 499 des 500 tours de course.

« Je me suis posé la question: m’aurait-il fait la même chose ? Et il l’a déjà faite, c’est comme ça que cela se passe en NASCAR. J’ai beaucoup de respect pour ce gars, il était vraiment rapide, mais nous ne pouvions pas laisser filer ces points quand ils étaient juste à portée de main pour nous. »


© Geoff Burke/Getty Images

Denny Hamlin a terminé troisième devant Kevin Harvick et Jeff Gordon. Ces trois pilotes avaient vraiment besoin de ce bon résultat pour consolider leur position dans le Top-12 du classement général avant la fin de la saison régulière le 6 septembre prochain à Richmond.

Avec cette victoire, sa sixième de la saison et sa 13ème en carrière, Edwards s’est assuré une place dans le Chase et n’a virtuellement plus que 30 points de retard sur Busch. Mécontent de la manière dont Edwards l’a écarté de la tête, Busch a bumpé la Ford n°99 d’Edwards après le drapeau à damier.

Edwards a immédiatement répondu en envoyant la Toyota n°18 en tête à queue. Pour augmenter encore plus la tension, la NASCAR a convoqué Busch après la course. Ce dernier a fait savoir que le fait qu’Edwards ait reconnu l’avoir bumpé pour remporter la course ne change rien à sa vision des choses.

« Non, parce qu’il l’a fait, et il viendra toujours après pour s’excuser. Il l’a fait à Milwaukee (en NASCAR Nationwide), et à d’autres occasions déjà. C’est juste sa façon de gagner. Cela me va. Maintenant je le sais ! J’ai essayé de le reprendre, mais je pensais être plus rapide. Mais la voiture n’était pas assez performante et Denny commençait à me presser à l’extérieur. J’ai donc d’abord dû assurer ma deuxième place en me battant avec lui jusqu’à la fin. »

Au tour 216, un contact entre la Chevrolet n°5 de Casey Mears et la Toyota n°55 de Michael Waltrip – accident que Mears a attribué à un manque d’informations de la part de son spotter – a déclenché un gros carambolage dans le virage 1 qui aura des conséquences pour certains pilotes cherchant à se qualifier pour le Chase.

Roulant à l’avant d’un gros peloton, Mears a pris la trajectoire extérieur à l’entrée du virage 1 après que son spotter lui ait indiqué que la voie était libre. Mais il a touché l’avant de la voiture de Waltrip et a percuté le mur extérieur. Incapable d’éviter l’accident, Clint Bowyer a percuté Waltrip, mais à heureusement pu continuer la course.

Bowyer a finalement terminé septième et il revient dans le Top-12 avec 12 points d’avance sur la 13ème place occupée par David Ragan. Ce dernier a terminé 10ème après s’être élancé 43ème au volant de son mulet.


© Rusty Jarrett/Getty Images for NASCAR

Kasey Kahne n’a pas été aussi chanceux que Bowyer. Incapable d’éviter l’accident provoqué par Mears, Kahne est rentré en plein dans la mêlée et a finalement dû abandonner après plusieurs tentatives pour réparer.

« J’adore mon spotter — c’est un bon gars — mais là c’est ridicule, » a déclaré Mears, qui plus tôt dans la journée avait annoncé avoir signé un contrat pour piloter la quatrième voiture de la Richard Childress Racing l’année prochaine.

« Nous avons éliminé plusieurs voitures sans raison. Je roulais, j’ai entendu, ‘Clair, clair, clair,’ et je suis monté sur la trajectoire – et il y avait quelque chose… « 

L’accident risque de couter très cher à Kahne dont les espoirs de sa qualifier pour le Chase ont pris un coup. En terminant 40ème de cette course Kahne perd trois places au championnat et pointe désormais à la 14ème position à 56 points de Bowyer, premier qualifié.

A noter que Dale Earnhardt Jr. a perdu un tour suite à une pénalité pour avoir volé le départ de la course. Il n’a jamais regagné ce tour et a terminé 18ème. Ce résultat lui permet cependant de repasser son coéquipier Jimmie Johnson pour la troisième place du championnat.

Johnson a endommagé sa roue avant droite lors d’un contact au 26ème tour avec la Chevrolet de Sterling Marlin et le double champion en titre de la NASCAR a terminé 18ème.

Edwards et Busch ont terminé 1er et 2ème à cinq reprises cette saison – une rivalité est née !