Durant la trêve hivernal Dodge a réduit de trente pour cent son budget alloué à la NASCAR, pourtant le manufacturier américain espère bien briller Si la fusion entre la Gillett Evernham Motorsports et la Petty Enterprises se confirme, Dodge n’alignerait alors que six ou sept voitures à temps complet.

« Les sept voitures, ou les huit ou les six, ou peu importe le nombre, nous serons suffisantes pour jouer la gagne » affirme Mike Accavitti, le directeur de Dodge. « Nos plans en NASCAR sont établis et nous ne reviendrons pas dessus » poursuit-il.

Malgré onze pilotes à temps plein la saison dernière, Dodge n’avait remporté quatre courses, deux pour le seul Kasey Kahne alors que Ryan Newman et Kurt Busch s’était également imposés. Malheureusement aucun des pilotes Dodge n’avait réussi à se qualifier pour le Chase.

Avec moins de moyen, mais aussi moins de pilotes et d’équipes, Dodge espère revenir aux avant poste grâce notamment au nouveau moteur qui avait été testé durant le Chase mais qui n’avait pas prouvé sa fiabilité.