Denny Hamlin encore placé

Denny Hamlin encore placéMARTINSVILLE, VIRGINIA - APRIL 10: Denny Hamlin, driver of the #11 FedEx Office Toyota, drives during the NASCAR Cup Series Blue-Emu Maximum Pain Relief 500 at Martinsville Speedway on April 10, 2021 in Martinsville, Virginia. (Photo by Brian Lawdermilk/Getty Images)

En ce premier quart de saison 2021 Denny Hamlin joue placé, c’était encore le cas à Martinsville. Cependant, il n’est jamais gagnant.

Martin Truex Jr. trop fort

Solide leader du classement général, Denny Hamlin était encore une fois placé à l’issue de la course de Martinsville. Cependant, le pilote de la Joe Gibbs Racing peut nourrir des regrets tant il a dominé cette course. En effet, avec 276 tours menés sur les 500 s’avançait une fois encore comme le grand favori, mais il est tombé sur plus fort que lui, son coéquipier Martin Truex Jr.

Nous voulions plus, c’est une certitude. Il est certain qu’avec notre façon de courir, nous pourrions gagner chaque semaine. Nous nous faisons simplement battre par une ou deux voitures chaque semaine, car ils ont des réglages légèrement meilleurs que les nôtres.

Denny Hamlin

Ces dernières années Martin Truex Jr. est clairement l’homme à battre sur les short tracks. Et pour cause, lors des onze dernières courses disputées sur les ovales de moins d’un mile il en a remporté cinq. À Martinsville, il compte trois succès lors des quatre dernières courses. Cependant, malgré deux victoires cette saison, Martin Truex Jr. ne pointe qu’à 76 points du leader Denny Hamlin.

« Nous avions une excellente voiture en début de run. Nous faisions de bonne relance et étions très rapides pendant 25 à 30 tours. Puis, les autres nous rattrapaient. Malheureusement pour nous, il y avait trop tours à la fin.

Denny Hamlin

Le pilote de la Toyota Camry n°11 peut compter sur sa régularité. En huit courses disputées il compte cinq arrivées parmi les cinq premiers. Personne ne fait mieux que lui. Son plus proche « rival » dans ce domaine, Kyle Larson avec quatre… Son plus mauvais résultat cette saison, à Homestead, une onzième place. Quatre fois troisième pour meilleur résultat, Denny Hamlin tourne autour de la victoire sans parvenir à conclure.

Denny Hamlin capitalise

Un domaine dans lequel Denny Hamlin excelle, celui des points de bonus. Il en a engrangé 119 depuis le début de la saison. Deuxième dans cette catégorie, Ryan Blaney n’en a « que » 81. Depuis l’ouverture de la saison, Denny Hamlin a marqué des points à l’issue de chaque segment, sauf lors du premier de Las Vegas. À chaque fois ou presque il prend de gros points. Il compte déjà trois victoires de segment, ce qui lui assure trois points supplémentaires pour l’ouverture des playoffs en septembre prochain.

C’est difficile de se plaindre. Je ne sais pas quel est le record de points après huit courses, mais je suis sûr que nous sommes en bonne position.

Denny Hamlin

Depuis l’instauration de ce nouveau format et des points attribués aux dix premiers lors des deux premiers segments, Denny Hamlin est tout simplement le pilote qui a le plus de points après huit courses avec 379. À titre de comparaison en 2020, Kevin Harvick ne comptait que 331 points. En 2019 et 2918 c’est Kyle Busch qui occupait les commandes du championnat après huit courses avec respectivement 361 et 365 points. Enfin, en 2017 pour la première saison avec ce système Kyle Larson pointait en tête après huit courses avec 360 points.

Le barème des playoffs attribue quinze points au champion de la saison régulière. Après huit des vingt-six courses disputées, Denny Hamlin est bien parti, mais ajouter cinq points supplémentaires par victoire pourrait s’avérer utile au moment de faire les comptes en fin de saison.