La saison 2009 de NASCAR Sprint Cup va prendre un nouveau visage après l’arrivée des Food City 500 qui se dérouleront le 22 mars prochain sur le Bristol Motor Speedway.

A partir de ce moment, le classement 2008 des propriétaires utilisé actuellement pour déterminer les 35 places garanties sur la grille de départ sera remplacé par le classement 2009 mis à jour chaque week-end. Dès l’épreuve sur le Martinsville Speedway du 29 mars, c’est donc le classement 2009 qui fera foie et cela risque de compliquer la tache de certains pilotes.

Alors que la NASCAR Sprint Cup fait une pause ce week-end, les pilotes actuellement dans la ‘Bulle’ autour du Top-35 sont plus que jamais sous pression. C’est d’autant plus vrai que certains grands noms de la NASCAR sont à limite comme par exemple Mark Martin au volant de la Chevrolet n°5 qui pointe actuellement à la 35ème place du classement propriétaire.

Martin ne possède que 6 points d’avance sur le 36ème, Aric Almirola au volant de la Chevrolet n°8 de la Chip Ganassi. Pour l’anecdote, c’est Martin qui pilotait cette n°8 la saison dernière.

Mais d’autres équipes sont également en mauvaise posture :

– La Chevrolet n°39 propriété de Tony Stewart et pilotée par Ryan Newman est actuellement 32ème du classement.
– La Toyota n°82 pilotée par le rookie Scott Speed est actuellement 37ème.
– La Toyota n°20 pilotée par celui que l’on présente comme un futur grand de la NASCAR et favori pour le titre de rookie de l’année Joey Logano est actuellement 33ème.

Comme tous les ans, ces pilotes vont devoir faire avec ce que l’on appelle le « Bristol Factor ». Le mythique ovale d’un demi mile est célèbre pour ses nombreux incidents qui peuvent ruiner une course en quelques secondes. Avec une place dans le Top-35 en jeu, Bristol risque de vite devenir pour certain un cauchemar et il n’y a pas mieux qu’une semaine de repos pour faire monter la pression.