Greg Biffle, Kyle Busch, Carl Edwards et Kevin Harvick sont les quatre noms qui se détachent lorsque l’on évoque le possible vainqueur de la septième manche de la saison 2009 de la NASCAR Nationwide Series. De plus, une bonne performance sur le Phoenix International Raceway est souvent un facteur clé dans l’optique du titre à la fin de la saison.

Après l’épreuve de Nashville, Edwards occupe toujours la tête du championnat, mais il ne compte plus désormais que 23 points d’avance sur Busch. Le pilote de la Joe Gibbs Racing est le tenant du titre de cette course. Il s’était également imposé sur le ‘Desert Mile’ à l’automne 2007. Tout comme Harvick, Busch a la particularité de s’être imposé à Phoenix dans les trois catégories nationales de la NASCAR.

Biffle a déjà visité la victory lane de Phoenix à deux reprises, c’était en 2001 et au printemps 2005. En dix courses sur l’ovale de l’Arizona il a une place moyenne à l’arrivée de 8,5 et a mené 430 tours soit plus de 20 %.

Edwards s’est également illustré dans la vallée du soleil. Pas plus tard qu’en 2005. Le natif du Missouri a pris part à huit épreuves de Nationwide à Phoenix et s’est toujours classé dans le top-10. Il compte tout de même six top-5. Mieux encore, le pilote de la Roush Fenway Racing n’a jamais terminé au-delà du tour.

Harvick n’est pas un candidat au titre cette année, mais sa dernière apparition dans la deuxième division de la NASCAR s’est soldée par une victoire, c’était le mois dernier à Bristol. Le Californien de naissance a remporté cette épreuve en 2006 et lors de ces huit dernières participations, il ne s’est classé qu’une fois en dehors du top-5. Grâce à sa victoire en NASCAR Camping World Truck Series en novembre dernier, Harvick a rejoint le plus jeune des frères Busch au rang des pilotes s’étant imposés à Phoenix dans les trois séries de la NASCAR.

Si l’on combine les statistiques de ces quatre pilotes, nous arrivons à sept victoires, 24 top-5, 31 top-10 et six poles en 38 départs ! Ils ont également remporté six des huit dernières épreuves disputées à Phoenix. Seuls Clint Bowyer au printemps 2007 et Matt Kenseth à l’automne 2006 sont venus contrarier l’hégémonie de ce quatuor.