Le champion 2008 de l’IndyCar Series confirme qu’il sera bien l’un des candidats à sa propre succession en fin de saison. Le Néo-zélandais s’est imposé sur le Milwaukee Mile devant le poleman Ryan Briscoe. Dixon devient le seul pilote avec deux succès cette saison.

Pour la première fois depuis la fin de la saison dernière, le pilote de la Target Chip Ganassi Racing se retrouve en tête du championnat. C’est au Kansas que Dixon a ouvert son compteur de victoires pour la saison 2009.

C’est pourtant l’Australien Briscoe qui a dominé l’épreuve avec 154 boucles parcourues en tête, mais il s’est fait piégé par le trafic et Dixon a pu porter son attaque au 201ème des 225 que comptait l’épreuve.

« J’ai essayé de bien gérer le trafic tout au long de la journée. Dès le départ j’ai senti que nous avions une bonne monoplace. Nous pouvions faire des tours rapides quand nous en avions besoin. Je me suis battu pas mal de fois avec Ryan et c’était frustrant qu’il me bloque par moment. Mais j’ai pu le passer à l’extérieur » confiait Dixon après l’épreuve.

Grâce à ce succès, Dixon prend la tête du général avec quatre points d’avance sur Briscoe et son équipier de la Target Chip Ganassi Racing Dario Franchitti.

Graham Rahal a pris la quatrième place de l’épreuve juste devant Danica Patrick, alors que le rookie Raphael Matos décroché son meilleur résultat en carrière avec sa sixième place à l’arrivée. Helio Castroneves, vainqueur des 500 miles d’Indianapolis le week-end passé n’a pas été en réussite ce week-end et doit se contenter de la onzième place à trois tours du vainqueur.

« C’était une grande course. Scott était légèrement meilleur que moi en fin de course. Il m’a eu dans le trafic et je luttais car j’avais un léger sous-virage » a déclaré le vainqueur de cette course en 2008, Ryan Briscoe.

« C’est un résultat très important pour nous. A Indianapolis, nous faisions une bonne course mais nous nous sommes crashés. Je voudrais dédicacer cette victoire à toute mon équipe » a pour sa part déclaré Raphael Matos à l’issue de son meilleur résultat en carrière.