Le pilote Français Michel Disdier a terminé 19ème sur 38 partants des Click It or Ticket Buckle-Up Kentucky 150 en ARCA. Michel avait débuté ici cette année, pour sa première course sur super speedway. Samedi 18 juillet, il a eu la possibilité pour la première fois de sa carrière en stock-car, de participer à une séance de qualification sur un circuit aussi rapide, où la vitesse moyenne est de 170 mph. Déjà, vendredi, il avait pu réaliser de bons essais, avec un temps de 32.788 secondes, sans toutefois bénéficier de la monte de pneus neufs.

Samedi vers 17 heures, Michel s’élança pour une séance de qualification qu’il savait décisive pour la course à venir.

Michel Disdier: « Pour la première fois de la saison, j’étais plutôt anxieux car, je voulais absolument partir le plus près possible des meilleurs et être dans le bon groupe. Depuis le début de la saison à cause de la pluie, nous sommes partis dans les derniers et nous n’avons qu’une seule fois eu l’opportunité de participer aux qualifications. Pendant les essais libres, nous avons senti que nous avions le potentiel de réaliser un meilleur temps lors des qualifications grâce à l’appui de pneus neuf et de réglages affinés. »

Le résultat fut à la hauteur de ses attentes, puisque Michel allait gagner pratiquement une seconde, ce qui prouve que la marge de progression est encore importante, pour lui et la voiture.

C’est donc de la 22ème position qu’il allait s’élancer alors que le jour disparaissait totalement et de nouveau devant un public venu très nombreux. Rappelons qu’une course de NASCAR Truck était programmée juste avant celle du championnat ARCA. L’épreuve où figure Michel Disdier étant retransmise en direct sur Speed Channel.

Michel Disdier: « Mon départ s’est très bien déroulé, et j’ai pu suivre un bon groupe, puis les premiers accrochages sont arrivés, et à un moment j’ai vraiment failli être impliqué dedans par un pilote qui venait de taper le mur, et qui revenait comme une balle sur moi, j’ai dû faire un grand écart, pratiquement jusque dans l’herbe à l’intérieur du circuit pour l’éviter ! »

Le reste de la course s’est très bien passé, Michel a effectué deux arrêts au stand juste pour ajouter de l’essence et la décision de ne pas changer de pneus a été prise entre l’équipe et Michel.

Michel Disdier: « La voiture marchait très bien, je me suis senti tout au long de ce week-end à l’aise à son volant. »

De plus à un moment de la course Michel s’est retrouvé pour la première fois 7ème pour plusieurs tours et les speakers de la course ont relevé cet événement, puisque aucun pilote français n’avait jusque-là réalisé une telle performance !

Michel Disdier: « Mon seul regret ce week-end et d’avoir perdu le lead lap dans les deux derniers tours… L’usure de mes pneus commençait à être significatif et je n’ai pas pu maintenir un écart suffisant, jusqu’à la ligne d’arrivée. Je tiens à remercier une nouvelle fois toute mon équipe qui travaille très dur à chaque nouvelle épreuve. Nous n’avons pas les mêmes moyens que d’autres, mais leur passion et leur énergie peuvent nous permettre d’atteindre ce top 10, que nous voyons de plus en plus se rapprocher. Bowsher Racing a une longue expérience de la course, et ils ont relevé le défi de me permettre de courir dans les meilleures conditions malgré notre budget très serré.»

Une nouvelle étape s’est précisée pour Michel. Son équipe a constaté qu’il était très consistant et agressif durant tout le week-end, et qu’il est resté très proche des meilleurs.

La prochaine épreuve va arriver très vite car toute l’équipe se rendra sur le speedway de Berlin Michigan, avec le désir de faire encore mieux !

Le rendez-vous est pris pour le samedi 25 juillet pour les « Wolverine Power Systems 200 » Berlin (MI).