Gurney et Fogarty prennent l’avantage

C’est le week-end parfait pour Jon Fogarty et Alex Gurney. Avec la pole position, le meilleur tour en course et la victoire, les deux pilotes ont frappé un grand coup et se sont offerts une petite marge au classement du championnat.

Ni la pression de Timo Bernhard en début de course, ni un dernier drapeau jaune à trente minutes de la fin ne sont venus perturber Jon et Alex, qui se sont imposés avec 1,264 secondes d’avance sur Max Angelelli et Brian Frisselle. Les pilotes Suntrust n’ont pu dépasser la Riley rouge sur cette piste assez serrée, sur laquelle même les dépassements des GT s’avérent délicats.

Alex Gurney : « Il y avait beaucoup de pression au dernier restart. Nous étions un peu juste en vitesse de pointe sur la ligne droite et je voyais Max se rapprocher. Il fallait absolument que je prenne suffisamment d’élan au restart. »

Jon Fogarty : « Finalement tout s’est très bien passé. Alex a fait un boulot fantastique. Il a fait un très long relais et a dû résister à de nombreuses attaques. »

Brian Frisselle : « J’ai pris un départ correct mais Memo m’a dépassé dans le premier virage. Je n’ai pas pu résister mais j’ai pu le dépasser plus tard pendant mon relais. L’équipe a fait du très bon travail, avec une bonne stratégie. Tout est si serré. Les trois meilleures voitures sont très proches, toutes pilotées par d’excellents pilotes. A nous d’aller au charbon à Homestead ».

Max Angelelli : « Vous pouvez me faire confiance, nous poussions tous comme des fous. Comme si c’était une séance de qualif de deux heures. Nous étions au maximum de nos possibilités et c’était pareil pour la 99 et la 01, aucun doute là-dessus. »

Scott Pruett et Memo Rojas terminent troisièmes à 1,529 secondes. Malade ce week-end, le Mexicain a conduit le minimum requis pour marquer des points avant de laisser le volant à Pruett.

La quatrième place est revenue à Romain Dumas et Timo Bernhard. La Riley Porsche du Team Penske est la seule autre voiture à avoir occupé la tête de la course, ses deux pilotes ayant une nouvelle fois donné leur maximum. Malheureusement, un souci pour déconnecter le cable de la radio lors du changement de pilote leur a fait perdre quelques secondes précieuses. Romain et Timo échouent à une seconde et demi du podium, à 3,2 secondes de la victoire.

Le championnat se décidera le 10 octobre à Miami. Gurney et Fogarty ont huit points d’avance sur Max Angelelli et Brian Frisselle, et dix sur Scott Pruett et Memo Rojas. Le système de points ne permettant pas de creuser de gros écarts, une quatrième place leur suffira pour décrocher la couronne.

ipsum felis id, elit. Nullam sit ut commodo risus.