Scott Speed la bonne surprise de 2010 ?

Ancien pensionnaire de la Formule 1, Scott Speed est arrivé en NASCAR Sprint Cup Series en fin de saison 2008 au sein de la Red Bull Racing en remplacement d’A.J. Allmendinger fraîchement débarqué.

La saison 2009 a été assez difficile pour celui qui était candidat au titre de rookie aux côtés d’un certain Joey Logano. Non qualifié à trois reprises, Scott Speed a cependant pris part à trente-cinq des trente-six épreuves, puisqu’à Darlington puis à Sonoma il était au volant de la Toyota n°87 de la NEMCO Motorsports. Seule la première épreuve du Texas manque à la saison 2009 de Scott Speed.

Classé trente-cinquième du classement général des pilotes, la Toyota n°82 n’était cependant que trente-sixième du classement des propriétaires et donc pas qualifiée pour les cinq premières épreuves de la saison.

Cependant, depuis le début de l’année, Scott Speed semble avoir franchi un palier en course, même si ses qualifications laissent encore à désirer. Une treizième place à Fontana, sinon aucun départ depuis le top-20.

Mais les courses sont plus consistantes que par le passé pour Scott Speed. Après quatre épreuves, il compte un top-10, c’était ce week-end à Atlanta, une onzième place à Fontana, un top-20 à Daytona et une vingt-deuxième place pour plus mauvais résultat c’était à Las Vegas.

Mieux encore, Scott Speed se montre en tête des courses. Après avoir mené douze tours à Daytona, il a pointé en tête à Fontana et à Las Vegas avec respectivement trois et quatre tours menés.

Autre statistique parlante, Speed a bouclé 1066 des 1067 tours depuis le début de l’année. C’est à Las Vegas qu’il a terminé à un tour.

Scott Speed se montre donc en ce début d’année et est douzième du classement général à égalité avec un certain Jeff Gordon. S’il ne devrait pas être un candidat sérieux pour le Chase, Scott Speed progresse et cela aide la Red Bull Racing qui était portée à bout de bras par Brian Vickers depuis la création de l’écurie en 2007.

Sur l’Atlanta Motor Speedway, la Red Bull Racing a connu son troisième meilleur résultat d’ensemble. Outre le second top-10 en carrière de Scott Speed, son premier étant sa cinquième place à Talladega en avril dernier, Brian Vickers s’est classé septième, son meilleur résultat de l’année.

Les deux meilleurs résultats d’ensemble de l’écurie de Dietrich Mateschitz, sont intervenus en 2009, à Talladega en avril, Vickers s’était classé huitième alors que Speed était troisième tandis qu’à Pocono au mois de juin 2008, A.J. Allmendinger avait terminé l’épreuve en douzième position, alors que Brian Vickers s’était classé deuxième.

S’il confirme ses progrès lors des prochaines semaines, Scott Speed pourrait bien être la très bonne surprise de cette année, une chose qui était difficile à envisager tant ses résultats en 2009 étaient loin des attentes de son équipe.

mi, ipsum Praesent massa fringilla ut facilisis amet,