Corvette perd tout dans les stands !

Pendant de nombreuses années le Sebring International Raceway a réussi à Corvette, 2010 ne sera pas de ces années après qu’une collision improbable dans la voie des stands ne ruine la course des deux ZR1. Au final la n°4 coupera la ligne d’arrivée en huitième position, une place de mieux que la n°3.

Pourtant, la course avait on ne peut mieux débutée pour Corvette avec Jan Magnussen deuxième et Oliver Gavin troisième après une quarantaine de minutes de course. Mais voilà, comme le dit la loi de Murphy, si quelque chose doit aller de travers, alors il ira de travers. La n°3 l’a appris à ses dépends après moins de deux heures de course, lors que la voiture a soudainement connu un problème de direction.

La réparation relèguera la n°3 à huit tours du leader de la catégorie GT2, autant dire que toute chance de succès était déjà envolée pour cette structure. Mais les déboires de Corvette ne faisaient que commencer.

Après trois heures de course, la n°3 était dans les stands pour un ravitaillement durant lequel Magnussen reprenait le volant des mains de Johnny O’Connell. Alors qu’elle s’apprêtait à repartir, la n°4 pilotée par Emmanuel Collard arrivait à son stand voisin. Une absence de communication radio plus tard et les deux voitures s’étaient télescopées, annihilant toute chance de victoire et de bon résultat pour l’équipage n°4.

La n°3 reparti tant bien que mal après l’incident, mais crèvera dans son tour de relance et sera donc contrainte de repasser par les stands perdant encore quelques minutes. Pour la n°4, c’était direction les garages pour réparer.

Jan Magnussen : “Ce n’est vraiment pas de chance et tout le monde se sent mal après ce qui est arrivé. Je suis vraiment déçu pour la n°4. Nous étions hors du coup avec notre problème de direction en début de course, mais la n°4 avait encore ses chances. Je peux vous garantir que cet incident n’arrivera plus dans le futur.”

Emmanuel Collard : “C’est une très grosse incompréhension, car normalement je devais m’arrêter un tour plus tard, mais j’ai eu une alarme qui s’est activée, indiquant que j’étais sur la réserve de carburant. J’en ai parlé à l’équipe et ils m’ont demandé de rentrer tout de suite.”

Doug Fehan, manager de la Corvette Racing : “Un incident comme celui-ci n’était encore jamais arrivé à la Corvette Racing. Nous allons prendre les dispositions nécessaires pour que cela n’arrive plus jamais.”

Les mésaventures ont ensuite continué pour la n°4 qui a été heurtée par un pneumatique d’un autre concurrent dans la huitième heure de course. Résultat, nouveau passage par les stands pour remplacer le nez de la voiture.

Corvette tentera de se reprendre pour la prochaine manche de l’American Le Mans Series le 17 avril prochain dans les rues de Long Beach dans une épreuve d’une heure quarante.

La vidéo de l’incident entre les deux Corvette :

felis porta. sit efficitur. id neque. Donec