Pole Day décevant pour Andretti Autosport

Mais que se passe-t-il au sein de l’écurie de Michael Andretti ? Peu en verve lors des premières séances d’essais libres, Tony Kanaan et Marco Andretti avaient laissé entrevoir d’encourageants progrès jeudi et vendredi. Au final, l’équipe n’a qualifié que trois de ses cinq voitures et devra absolument monter en puissance si elle ne veut pas voir John Andretti et surtout Tony Kanaan, champion IndyCar 2004, rester sur le carreau. Mais plus inquiétant encore, est le fait que l’écurie ne semble pas savoir d’où vient ce manque de performance.

A l’issue du Pole Day, Marco Andretti, en proie à d’importants problèmes de sur-virage est le meilleur représentant de l’écurie avec sa 16ème position.
J’aurais aimé placer la voiture dans le top-9 mais nous n’avions pas la vitesse pour. La voiture était juste super sur-vireuse, et lorsque ça arrive, vos temps au tour chutent. Je n’arrêtais pas dans le cockpit de travailler sur mes barres anti-roulis, sur la répartition du poids pour retrouver l’équilibre de la voiture.

Derrière Andretti, Ryan Hunter-Reay ne s’est pas montré trop déçu de sa qualification et veut maintenant se concentrer sur la course après avoir passé l’étape du Pole Day.
C’est de loin le mieux que nous ayons fait jusque là (…). Nous avons fait des changements radicaux. Le comportement se dégradait vite mais nous avons tenu bon (…). Je suis juste content que nous ayons passé les qualifications et maintenant nous pouvons tourner la page et nous concentrer sur le dimanche.

En cinq années de présence sur l’Indianapolis Motor Speedway, Danica Patrick ne s’était jamais élancée plus loin que 10ème en 2006 et 2007. En cette édition 2010, l’Américaine devra se cracher dans les mains pour remonter depuis sa 23ème position. Jamais dans le coup depuis le début des essais, Patrick montre des signes évidents de frustration. Plus inquiétant encore, son équipe (à l’instar de toute l’écurie entière) ne semble pas comprendre d’où vient ces problèmes de compétitivité et surtout de constance d’une journée sur l’autre.

En parlant de Danica Patrick, cette dernière s’est faite huer par les spectateurs après une déclaration maladroite à la sortie de sa voiture :
Mon historique sur ce circuit est plutôt clair. J’ai toujours bien roulé à Indy. Ce n’est pas de ma faute, la voiture est mauvaise. J’ai commencé avec un réglage sur le train avant qui n’était pas génial. J’ai tenu pendant deux tours, et je n’étais pas à l’aise. C’est compliqué en ce moment, la voiture n’est pas bien équilibrée.

Lorsque les spectateurs ont entendu qu’elle remettait la faute sur la voiture, ces derniers ont littéralement hué Patrick qui s’est alors tournée vers une personne dans les stands et a demandé incrédule : “Pourquoi se mettent-ils à huer ?

Clairement ce n’était pas notre jour aujourd’hui. Je suis déçue par notre position, mais ce n’est pas aujourd’hui que les choses comptent. Le prochain dimanche est le jour sur lequel je me concentre. C’est une longue course et nous avons beaucoup de temps pour s’assurer que la voiture sera compétitive le jour de la course. Bien sûr j’aurais aimé être à une meilleure place, mais nous faisons partie des qualifiés et c’est ce qui compte.

Tony Kanaan quant à lui n’aura pas roulé bien longtemps durant les qualifications. Dès son premier tour lancé, l’arrière de sa monoplace lui a échappé à la sortie du virage 1, envoyant assez violemment le Brésilien dans le mur extérieur, heureusement sans dommage. Apparemment, un bris d’un élément de suspension serait la cause de cet accident. Pour la première fois de sa carrière, Kanaan subira la pression du terrible Bump Day.
C’était une journée difficile. Je devais tenter quelque chose et je n’arrêterai pas d’essayer d’être rapide. Demain est un autre jour et nous serons prêts. J’aimerai faire partie des qualifiés maintenant, mais nous ne le sommes pas. Nous ne devons pas nous en inquiéter.

Dernier pilote de l’écurie et cousin de Michael, John Andretti a lui aussi connu une journée très difficile, sa monoplace manquant cruellement de vitesse. Afin de pallier ce problème, l’équipe a changé le moteur de la monoplace numéro #43.
Nous avons bataillé toute la semaine avec la vitesse en configuration de qualification. Aujourd’hui Michael a pris d’importantes décisions et nous avons effectué de gros changements sur la voiture. L’un d’eux est le remplacement du moteur. Désormais il semble que nous ayons retrouvé la vitesse(…). Demain nous serons les premiers à prendre la piste et on espère verrouiller notre qualification tôt de sorte à ce que nous puissions effectuer de longs runs en configuration course avec Marco et le reste de l’écurie Andretti Autosport.

porta. pulvinar elementum dictum ut venenatis, sem, commodo Nullam massa