Pruett et Rojas s’imposent à nouveau sur le Glen

Cette autre classique de la saison Grand-Am a été dominée par les équipes Ganassi et Gainsco, qui ont à elles deux mené 179 tours sur les 191 que comptaient la course. Malheureusement pour Gainsco, Alex Gurney partait en tête-à-queue à un quart d’heure de l’arrivée, tombant à la sixième place.

Il faut également noter sur cette voiture la bonne prestation de Jimmie Johnson, qui a su se maintenir à la seconde place pendant toute la durée de son relais.

Débarrassé de la menace Gainsco pour les derniers tours, Scott Pruett n’a plus eu qu’à maintenir Max Angelleli à distance. A l’arrivée, l’écart entre les deux prototypes étaient de 1,623 secondes.

C’est la troisième victoire consécutive dans cette épreuve pour les hommes de Chip Ganassi. Elle leur permet d’augmenter leur avance au championnat. 18 points séparent maintenant Pruett/Rojas de Ryan Dalziel, seulement septième hier.

Pour Scott Pruett, c’est la 27ème victoire en Grand-Am, la quatrième aux 6 Heures de Watkins Glen.

Du côté du Suntrust Racing, on était également satisfait de cette seconde place, qui marque le troisième podium consécutif pour Angelleli et Taylor.

La troisième place revient à Antonio Garcia et à Buddy Rice, qui apportent à leur équipe Spirit of Daytona son meilleur résultat en Grand-Am.

Cette course a également vu les débuts de Nelson Philippe en Grand-Am, sur une Riley BMW qu’il partageait avec Kasper Andersen et Bill Lester. Des débuts en demi teinte, avec une douzième place à l’arrivée à onze tours des vainqueurs.

En GT, la victoire est revenue à Andy Lally et Spencer Pumpelly.
La prochaine manche des Rolex Series se disputera le 19 juin à Mid Ohio.

Nullam risus felis dolor. vulputate, sem, elit. Phasellus diam commodo felis dapibus