Enfin un top-5 pour Tony Stewart !

Entre les Food City 500 de Bristol et les Gillette Fusion ProGlide 500 de Pocono il y a eu neuf courses comptant pour le championnat et sa neuvième place à Dover a été son seul top-10. Il a eu deux autres top-20 sinon tous ses autres résultats sont vingt-troisième ou pire. Après avoir signé la pole position au Texas il avait été pris dans un accident à quelques tours de la fin et s’était finalement classé trente-deuxième, son plus mauvais résultat de la série.

La troisième place obtenue ce dimanche sur le Pocono Raceway est une véritable bouffée d’oxygène pour le pilote-propriétaire qui remonte ainsi à la treizième place du classement général à un petit point de Clint Bowyer actuel dernier qualifié.

Qualifié sixième des Gillette Fusion ProGlide 500, Tony Stewart connaissait un début d’épreuve délicat puisqu’il été retombé à la treizième place au terme du premier quart de la course. Incapable de gagner du temps sur les leaders, le tenant du titre de cette course devra utiliser une stratégie dans les stands en fin d’épreuve pour se replacer parmi les premiers.

Lors de la troisième neutralisation à quarante-cinq tours du but, la majorité des pilotes est repassée par les stands. Lors de la relance au 159ème tour, Casey Mears partait en tête à queue, bien aidé par une poussette d’Elliott Sadler dans le virage n°1.

Tony Stewart et une poignée d’autre pilotes ont alors décidé de repasser par les stands pour faire un complément de carburant afin d’avoir une possibilité de faire la fin de l’épreuve sans repasser par les stands.

La course est repartie au tour 166 avant d’être de nouveau neutralisée deux boucles plus tard après que David Ragan ait envoyé Jamie McMurray dans le mur du virage n°3. Les leaders ont alors ravitaillé et Tony Stewart s’est retrouvé en deuxième position derrière Kurt Busch qui était sur la même stratégie.

Sur la relance, Tony Stewart s’est fait passer par Sam Hornish Jr. et Juan Pablo Montoya avant qu’une nouvelle neutralisation ne vienne ralentir la course. Stewart parviendra à reprendre la deuxième place sur la relance avant d’être dépassé par Denny Hamlin.

Il passera Sam Hornish Jr. pour la deuxième place avant le dernier drapeau jaune. Il se fera passer par Kyle Busch pour la deuxième place lors du green-white-checkered.

Tony Stewart : “Les restarts étaient sauvages aujourd’hui. J’ai vu certaines des pires conduites que je n’avais jamais vues tout au long de ma carrière professionnelle. Terminer avec une troisième place est une bonne chose. J’ai l’impression de voir la lumière du bout du tunnel, mais il reste encore beaucoup de boulot. Nous avons encore beaucoup de travail à faire.”

in commodo dolor eget mi, libero