Fred Lorenzen fait partie des nouveaux nominés au Hall of Fame

Natif d’Elmhurst dans l’Illinois, Fred Lorenzen est donc l’un des cinq nouveaux prétendants pour intégrer le Hall of Fame en 2011. Il est d’ailleurs considéré comme l’une des premières superstars que la NASCAR ait connues.

Lors de ses glorieuses années, il avait trois surnoms : Golden Boy, Fearless Freddy et Elmhurst Express. Engagé entre 1956 et 1972 il a comptabilisé vingt-six victoires et trente-deux poles positions en 158 départs.

En 1964 le calendrier comptait la bagatelle de soixante-deux courses, mais Fred Lorenzen n’était au départ que de seize d’entre-elles. Cela ne l’empêchera pas de terminer la saison avec huit succès, dont cinq de rang ce qui lui permettra de prendre la treizième place du classement général final.

L’année suivante Lorenzen remportera les Daytona 500 et les World 600, plus connus aujourd’hui sous le nom de Coca-Cola 600.

Il se retirera en 1967 avant de tenter un retour entre 1970 et 1972. Durant cette période il ne remportera pas de course, mais il enregistrera deux poles positions et onze top-5.

En 1998, à l’occasion des cinquante ans de la NASCAR il est cité parmi les cinquante meilleurs pilotes de ce sport.

Aujourd’hui, il réside à Oakwood, Illinois, et il célèbrera son soixante-seizième anniversaire le 30 décembre prochain.

venenatis non at sed nunc libero. neque. Sed commodo ut dolor.